1,42 million de passagers à l’aéroport Mohammed V depuis janvier

1,42 million de passagers à l’aéroport Mohammed V depuis janvier

Au moment où les travaux du terminal I touchent à leur fin

C’est la deuxième visite en l’espace d’un mois qu’a effectuée Mohamed Sajid au site du terminal 1 de l’aéroport international  Mohammed V. Le ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale s’est rendu, vendredi dernier, sur le chantier de ce terminal dont le projet d’extension et de rénovation porte sur un investissement global de 1,58 milliard de dirhams. M. Sajid a tenu dans ce sens une séance de travail avec les responsables de l’Office national des aéroports pour s’informer sur l’état d’avancement des travaux en cours. Cette visite de terrain a permis de fixer les dispositions à prendre pour que le terminal soit prêt dans les délais impartis. L’ouverture de ce terminal répondra à une demande croissante des compagnies aériennes élevant ainsi la capacité totale de l’aéroport à 14 millions de passagers par an.

Mohamed Sajid a insisté sur l’importance de la gestion de la circulation à l’extérieur de l’aéroport, en l’occurrence le stationnement des véhicules et la fluidité de l’accès. Le chantier ouvert au niveau de l’aéroport Mohammed V a pour ambition de hisser cette première infrastructure aéroportuaire du Maroc aux standards internationaux. L’essentiel du trafic passager s’opère au niveau de cet aéroport qui aux deux premiers mois de l’année a accueilli 1,42 million de voyageurs, un flux en hausse de 6,96%.  Il détient en effet 43,91% du trafic aérien commercial du Maroc. Ce trafic s’est inscrit au titre des deux premiers mois de l’année en hausse de 14,81% atteignant ainsi 3,24 millions de passagers contre 2,82 millions à la même période de l’année précédente.

En zoomant sur l’activité aérienne durant le mois de février il ressort que 1,55 million de passagers ont transité via les différents aéroports du Maroc enregistrant un flux en hausse de 12,66%.

Le trafic aérien international représente environ 90% du trafic global, soit 1,39 million de passagers. Selon les derniers chiffres de l’Office national des aéroports, la hausse du trafic aérien internationale est tirée par la forte croissance enregistrée par le segment Europe (15,05%). Les segments de l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud se sont améliorés respectivement de 27,46 et 42,34% durant le mois de février. Toutefois, la contribution des marchés du Moyen et Extrême orient ainsi que ceux des pays du Maghreb et de l’Afrique a presque stagné au mois de février. Par ailleurs, l’Office national des aéroports a enregistré durant le mois de février 13.328 mouvements d’avion. Ce trafic s’inscrit en amélioration de 10,96% comparé au même mois de l’année passée. L’aéroport Mohammed V se situe toujours en tête des infrastructures. Il ressort avec une part de 46,31% contre 20,99% pour Marrakech Menara et 8,36% Agadir Al Massira. En ce qui concerne les survols, 18.461 mouvements ont été recensés au deuxième mois de l’année.

A cet effet, le trafic des avions commerciaux ayant survolé l’espace aérien marocain durant le mois de février s’est légèrement amélioré affichant une progression de 0,6% par rapport à l’année passée. Cependant, le fret transporté par voie aérienne s’est consolidé de 6,1%. L’office national des aéroports relève dans ce sens un volume global de 6.184,30 tonnes contre 5.828,71 tonnes en février 2017. Notons qu’un changement a été opéré au niveau de la structure des 5 routes aériennes internationales par rapport au mois de janvier. Marrakech-Londres Gatwick a fait son entrée dans le Top 5 en occupant la 4ème place des routes aériennes internationales. En tête du classement figure Mohammed V-Paris Orly, Marrakech-Paris Orly et Mohammed V-CDG (Charles De Gaulles). Marrakech-Madrid est pour sa part la 5ème route aérienne internationale du mois de février.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *