14ème conférence de l’énergie – Transition énergétique : Le modèle marocain salué à Skhirate

14ème conférence de l’énergie – Transition énergétique : Le modèle marocain salué à Skhirate

La transition énergétique nationale connaît une importante accélération. C’est ce qu’ont tenu à confirmer les professionnels du secteur lors de la 14ème conférence de l’énergie tenue récemment à Skhirate.

Rachid Idrissi Kaitouni, président de la Fédération de l’énergie, a rappelé à l’audiance les efforts consentis par le Maroc pour mener à bien sa transition énergétique amorcée depuis 2009 sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. «Le Maroc poursuit son rôle actif pour accélérer l’intégration des marchés régionaux. Le Royaume œuvre pour la promotion de la politique Sud-Sud et le renforcement de ses interconnexions électriques avec les voisins», souligne M. Kaitouni lors de cet événement qui intervient à la veille de la COP24. Pour sa part, Salaheddine Mezouar, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc, a saisi cette occasion pour mettre en exergue l’expérience marocaine en matière de gestion de la transition énergétique. Le patron des patrons a souligné à cet effet la pertinence de cette politique face à une facture énergétique qui pèse lourdement sur les finances publiques.

Le président de la CGEM a dans ce sens salué l’implication du secteur privé dans ce grand chantier, précisant que plusieurs groupes se sont orientés vers les énergies renouvelables, un secteur qui présente aux opérateurs de multiples opportunités d’investissement. Pour réussir sa transition énergétique le Maroc s’est doté d’une feuille de route ambitieuse. Les objectifs de cette stratégie ont été énumérés par Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et du développement durable. Intervenant à cette occasion, le ministre a rappelé que cette stratégie vise à satisfaire la demande nationale en énergie, à protéger les consommateurs et à rentabiliser les investissements engagés dans ce domaine. Le ministre a également ajouté que le partenariat régional renforcera le pouvoir de négociation du Royaume pour un meilleur approvisionnement. La 14ème conférence de l’énergie portant sur l’évolution de la transition énergétique et son intégration dans le cadre géostratégique régional a été organisée par la Fédération de l’énergie, en partenariat avec l’Union pour la Méditerranée (UPM) et l’appui du ministère de l’énergie, des mines et du développement durable.

Le Portugal était à l’honneur de cette manifestation. Un pays avec qui le Maroc scelle un bon partenariat, notamment dans le domaine de l’énergie. Les deux pays sont liés par un projet de taille visant le développement d’une nouvelle interconnexion électrique de 100 mégawatts. La délégation portugaise était conduite par Joao Galamba, secrétaire d’État à l’énergie, qui a mis l’accent sur le rôle que joue la transition énergétique dans la conception d’un modèle de développement économique. Le représentant portugais a, à cet effet, appelé  à un effort collectif impliquant toutes les parties prenantes dans ce chantier. Jorge Borrego, secrétaire général de l’UPM, a appelé pour sa part à une réglementation plus favorable au développement durable dans les pays de la Méditerranée tout en saluant les avancées atteintes par le Maroc dans ce domaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *