150 éco-entreprises de 18 pays présentes au Pollutec

150 éco-entreprises de 18 pays présentes au Pollutec

Ville durable et innovation au programme de la 10ème édition

Le focus sera fait sur l’innovation avec la création de 3 nouvelles zones d’animation, à savoir un espace pitch, un espace de rencontre B2B et un espace start-up.

Une 10ème édition marquante et innovante. C’est la promesse faite par les organisateurs du Salon Pollutec lors de la conférence de presse tenue le 13 septembre 2018 à Casablanca sous le thème «Quelle ville durable pour le Maroc de demain et en quoi Pollutec Maroc est la base des fondamentaux de cette ville durable ?». Organisée conjointement par Forum 7 et Reed Expositions France du mardi 2 au vendredi 5 octobre à la Foire internationale de Casablanca, cette édition «se veut plus efficace et plus en phase avec les attentes et besoins des éco-acteurs, qu’ils soient publics ou privés, industriels ou institutionnels, du Maroc et d’ailleurs. Avec toujours l’objectif de permettre à l’Afrique de pouvoir compter sur elle-même et de prendre des raccourcis en matière de développement durable et de protection de l’environnement», expliquent les organisateurs de cet événement. Cette édition connaîtra la participation de 150 éco-entreprises de 18 pays.

Cette année, le focus sera fait sur l’innovation avec la création de 3 nouvelles zones d’animation, à savoir un espace pitch, un espace de rencontre B2B (mis en place par l’Amdie), et un espace start-up (soutenu par Casa-Animation) en donnant une place particulière à la ville durable. Dans ce sens, les enjeux et solutions pour le développement durable des villes du Maroc seront donc au menu. L’objectif étant de mettre en œuvre des solutions pour répondre aux problématiques liées à nos modes de vie urbains et des solutions qui doivent obligatoirement être apportées par les villes. Ainsi, un espace d’exposition et une demi-journée de conférences à la ville durable sont prévus. Dans ce contexte, cet espace se verra renforcer par la participation du ministère de l’énergie, des mines et du développement durable, la ville de Casablanca, la ville de Kénitra et celles d’éco-entreprises expertes dont Derichbourg Maroc, Groupe Renault, Groupe Al Omrane, Hyundai, ou encore Tramont International. Par ailleurs, les conférences programmées pour cette 10ème année du salon seront tenues au sein du Forum «ville durable», organisé par la Direction générale des collectivités locales (DGCL).

Il portera sur la mise en œuvre de la ville durable dans les secteurs des déchets, de l’eau, de l’air, de l’énergie et de la mobilité urbaine. Ces échanges continueront également lors de la 7ème édition du symposium «Territoires durables», organisé en partenariat par le secrétariat d’Etat chargé du développement durable et l’Association pour le développement durable, l’écologie et la préservation de l’environnement (ADEPE). Pour cette année, le symposium sera focalisé sur l’état des lieux de l’opérationnalisation de la SNDD au niveau territorial et apportera un éclairage sur le rôle des collectivités locales dans sa mise en œuvre. Une autre nouveauté est programmée pour cette édition: la finance verte. Dans ce sens, des conférences autour du thème sont prévues avec la participation de plusieurs acteurs de la finance verte, comme la Berd ou la BMCE Bank of Africa. Pour sa part, le forum Afrique sera axé sur les initiatives de l’économie circulaire en Afrique. Enfin, le Salon accueillera la remise des 4èmes Trophées de l’environnement et mettra à l’honneur la Guinée Conakry.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *