18ème session du Conseil de la concurrence : Huit études présentées prochainement

18ème session du Conseil de la concurrence : Huit études présentées prochainement

Le président du Conseil de la concurrence a de nouveau dit les attentes de l’institution en regrettant qu’elle n’est qu’un rôle consultatif, ce qui d’après lui ne la met pas en situation de conduire efficacement  ses investigations en opposant aux sondés l’obligation de répondre à ses demandes d’éclaircissements. Abdelali Benamour qui a fait cette déclaration au cours de la 18ème session du Conseil, a laissé entendre qu’il a sollicité une entrevue avec le chef de gouvernement afin d’accèlèrer l’application des dispositions de la Constitution du 1er juillet  en ce qui concerne l’élargissement des compétences de l’instance . Il a expliqué que la loi  qui régit  la nouvelle mission du Conseil est dans le pipe et  qu’étant  sous examen au Secrétariat du gouvernement «elle ne saurait tarder». Il a également  laissé entendre que le Conseil est à l’orée d’un tournant de son action qui doit le porter à plus se mêler d’études. Selon Benamour, cinq grands cas  sont en phase de finalisation.
Le président du Conseil de la conurrence a également fait rapport de l’activité de l’institution depuis la 17ème session du 27 décembre 2011. Il a rappelé les actions de sensibilisation aux questions liées à la concurrence menées par le Conseil ainsi que la participation de ses membres aux différentes manifestations  organisées au Maroc et à l’étranger.  Il a également  soumis à l’appréciation de ses pairs les travaux menés à la suite des  saisines d’opérateurs économiques et qui concernent  la bancassurance et la concurrence faite par les grandes surfaces au commerce de proximité.
Regrettant à ce propos que le droit d’autosaisine n’ait pas encore été reconnu au Conseil, ce qui d’après lui limite son action, il a demandé l’avis des membres présents sur l’approbation d’une étude sur le marché des engrais ou de son renvoi pour complément d’investigations et d’informations. Il a annoncé de nouvelles études sur le transport  des marchandises par la route, sur le marché des tabacs et sur la halle aux poissons d’Agadir.  Il a conclu que quelque 8 études seront prochainement présentées devant le Conseil ainsi que devant l’opinion publique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *