1,96 million de dirhams pour les artisans pêcheurs de Taghazout

1,96 million de dirhams pour les artisans  pêcheurs de Taghazout

Akhannouch préside l’opération de distribution de nouveaux moteurs à leur profit

Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a présidé mardi à Taghazout l’opération de distribution de nouveaux moteurs au profit des artisans pêcheurs locaux.

Fruit d’une convention de partenariat signée le mois d’octobre dernier entre le ministère de tutelle, l’Office national des pêches (ONP) et la Coopérative de pêche maritime du Centre de Taghazout, cette opération a porté sur la distribution 80 moteurs hors-bord d’une puissance de 15 CV, d’un tracteur pour le relevage des barques et un élévateur hydraulique qui sera fixé au tracteur, pour un montant total de 1,96 million DH débloqué par le département de la pêche maritime.

Cette initiative vise plusieurs objectifs, dont l’amélioration des conditions de travail des artisans pêcheurs, l’augmentation de leurs revenus, la préservation des barques, et la valorisation des produits de la pêche, notamment les mollusques et le poisson blanc.

Par l’occasion, des explications ont été fournies à M. Akhannouch, qui était accompagné de Mbarka Bouaida, secrétaire d’Etat chargée de la pêche maritime, Ahmed Hajji, wali de la région du Souss-Massa, Brahim Hafidi, président du Conseil régional, sur le centre de pêche de Taghazout qui abrite 80 barques traditionnelles employant 240 marins pêcheurs. La production annuelle au niveau de ce centre a atteint 46,4 tonnes à fin septembre 2018, pour un montant global de 3,9 millions DH durant la même période.

Dans une déclaration à la presse, le ministre a souligné que «cette opération vient après la convention signée avec les artisans pêcheurs locaux et qui est traduite maintenant sur le terrain, en équipant 200 barques. Une autre tranche de projet portera sur les autres aspects de la vie quotidienne de ces artisans pêcheurs en leur assurant des espaces propices pour stocker leurs matériels et équipements. Ce projet fait partie de la Stratégie Halieutis qui porte sur l’ajustement et la modernisation du secteur de la pêche artisanale».

Par la suite, M. Akhannouch s’est rendu à la plage d’Imsouane où il s’est enquis des conditions de travail des marins pêcheurs dans cette région. Il a visité les différents aménagements et installations réalisées au niveau de ce village de pêche et destinés à la modernisation de l’infrastructure d’accueil et de commercialisation de la pêche artisanale.

Ce site est situé dans la circonscription maritime d’Agadir à environ 90 km au nord de la ville, sur la route principale n° 8 reliant Agadir à Essaouira. La construction de ce village des pêcheurs a été réalisée grâce à des investissements de près de 50 millions DH avec l’aide de la Jica (Agence japonaise de coopération internationale) en 1998.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *