1er Concours des business plans des entrepreneurs subsahariens: La banque islamique prime les gagnants

1er Concours des business plans des entrepreneurs subsahariens: La banque islamique prime les gagnants

La Banque islamique de développement a honoré ses lauréats. Le sort des 20 finalistes du 1er Concours des business plans des entrepreneurs subsahariens a été tranché, jeudi 4 décembre, à Casablanca. Le Bénin, le Nigéria, l’Ouganda, le Burkina Faso et la Guinée se sont donc distingués lors de cette première édition visant à promouvoir l’esprit d’entreprise sur des bases pérennes.

Le concours qui s’est déroulé sur trois phases s’inscrit dans le cadre du programme de la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID) visant l’amélioration de l’écosystème des petites et moyennes entreprises. La finalité étant de d’identifier les entrepreneurs les plus efficients pour les mettre en contact avec des investisseurs et des mentors, les former et les accompagner dans la concrétisation de leurs projets.

En offrant aux porteurs de projets les moyens adéquats à leurs activités, la Banque islamique de développement contribue au renforcement des économies de ses pays membres. «Désireux de stimuler la concurrence et l’esprit de compétition chez les potentiels candidats au concours, le Groupe BID a organisé, en phase préparatoire, une série d’activités de sensibilisation, dédiée à la réception des candidatures.

Afin d’optimiser la participation du plan grand nombre de candidats à cette compétition, le groupe a procédé à la signature de 19 accords de partenariat avec des organisations dont les objectifs visent à développer l’esprit d’entreprise», indique dans ce sens la Banque islamique. Et de préciser que «ce concours fut ouvert tant aux porteurs de nouveaux projets d’entreprise encore en phase de gestation, qu’aux entrepreneurs désireux de développer leurs entreprises».

Au total, 650 candidats provenant de 22 pays subsahariens ont soumis leurs candidatures. Le procédé de sélection s’est basé sur des conditions d’éligibilité rigoureuses permettant un examen minutieux de chaque dossier. «L’objectif majeur étant de permettre aux candidats retenus de réaliser leurs objectifs et de lancer ou d’agrandir leurs entreprises sur des bases saines, appuyées par un plan de développement ambitieux», relève-t-on de la Banque islamique de développement.

Les business plans retenus ont été évalués par un jury composé d’entrepreneurs  expérimentés, d’hommes d’affaires et de leaders dans différents domaines d’activité. En dernière étape, la Banque islamique de développement a mis au profit des finalistes un programme de mentorat visant à les encadrer, et ce en déployant 18 experts représentant 8 organisations engagées dans le développement de l’esprit d’entreprise. Notons que le budget des prix financier accordé a atteint les 50.000 dollars, soit 25.000 dollars pour le premier prix, 15.000 dollars pour le second et 10.000 dollars pour le troisième.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *