1er hackathon du développement humain : Le projet «Ibtikar» remporte l’étape de Tanger

1er hackathon du développement humain :  Le projet «Ibtikar» remporte l’étape de Tanger

Une cinquantaine de jeunes a travaillé sur la thématique de la petite enfance

Considérée comme chef-lieu de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, la ville du détroit a été la sixième étape du premier hackathon (compétition d’idées de projets sur le thème de la petite enfance), dont la cérémonie de clôture a été marquée, samedi 20 juillet, par la remise des prix aux trois projets gagnants au niveau régional. Fruit du travail de dix équipes (de cinq membres chacune) participantes à cette sixième étape, «tous les projets sont gagnants. Ils méritent tous un accompagnement et leur développement en entreprises dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH)», a indiqué Mohammed Dardouri, wali coordonnateur national de l’INDH.

Le projet «Ibtikar» a réussi à remporter la première place lors de la sixième étape dans le cadre de cette compétition, organisée du 9 juillet au 9 août dans les chefs-lieux des 12 régions du Royaume. Il se qualifie ainsi pour représenter la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima à la finale de ce grand concours national, prévue lors des travaux des Assises nationales du développement humain, qui auront lieu les 18 et 19 septembre à Skhirat. «Nous considérons, au sein de notre équipe, que le projet «Ibtikar» est le fruit de cette sixième étape organisée à Tanger. Nous avons voulu créer un jeu social et créatif que nous avons baptisé «Pays des merveilles». Il vise à aider les enfants à mieux communiquer avec leur entourage. Les enfants sont amenés à travers ce jeu social à répondre à un certain nombre de défis avant d’atteindre le point d’arrivée. Ce qui leur permet de développer leurs compétences et leur sens de créativité», a affirmé Walid Machrouh, l’un des cinq membres de l’équipe initiatrice du projet «Ibtikar».

Ayant pu répondre aux problématiques locales en relation avec la petite enfance, les deux projets «Healthy taste» et «Toyo» ont permis à leurs équipes de remporter respectivement la deuxième et la troisième places de cette sixième étape. Les organisateurs ambitionnent à travers cette compétition de mobiliser les jeunes dans un esprit d’entrepreneuriat social et de faire émerger des idées de projets innovants qui répondent à des problématiques locales en relation avec la petite enfance. Concernant la sixième étape de cet événement, celle-ci a connu, à l’instar des 11 autres régions, la participation d’une cinquantaine de jeunes ayant travaillé en dix groupes pour élaborer des idées de projets en relation avec la thématique de la petite enfance. «L’INDH ambitionne de créer une dynamique nationale et d’associer les jeunes dans toutes les régions du Maroc à apporter leurs contributions au développement de la petite enfance», selon les organisateurs.

Les dix équipes participantes à cette sixième étape ont bénéficié pendant trois jours d’un encadrement et des formations accélérées (dans plusieurs disciplines : marketing, élaboration de modèles d’affaire, finance, …) au Centre de renforcement des jeunes à Mesnana.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *