2015 : Merci au secteur agricole !

2015 : Merci au secteur agricole !

Tout comme le ministère de l’économie et des finances, Bank Al-Maghrib vient de livrer sa lecture de la conjoncture pour les trois premiers trimestres de 2015. Il en ressort, sans grande surprise, que les indicateurs économiques du Royaume sont globalement au vert.

Ainsi, les bonnes perspectives se confirment pour 2015 et les indicateurs dépassent les prévisions annoncées en début d’année. Les deux instances sont unanimes pour ce qui est de la bonne performance du secteur agricole et de la poursuite du rétablissement progressif des activités non agricoles.

Ainsi, les données des comptes extérieurs à fin septembre 2015 laissent ressortir une atténuation de 22,3% du déficit commercial par rapport à la même période de l’année dernière, reflétant une baisse de 7,8% des importations et une progression de 6,2% des exportations.
De même, les réserves internationales nettes se sont renforcées de 20,8%, assurant ainsi la couverture de 6 mois et 15 jours d’importations de biens et services.

Pour ce qui est des comptes nationaux, les données relatives au deuxième trimestre 2015 indiquent que la croissance nationale s’est élevée à 4,3%, contre 2,6% à la même période une année auparavant, sous l’effet d’une amélioration de 14,9% de la valeur ajoutée agricole. Les activités non agricoles demeurent toutefois atones, la croissance de leur valeur ajoutée ayant ralenti à 1,6% contre 2,5% un an auparavant.

Une tendance qui se confirme avec au niveau du secteur primaire une production céréalière de la campagne agricole 2014/2015 qui s’est élevée, selon le ministère de l’agriculture, à un niveau record de 115 millions de quintaux, en accroissement de 70,4% par rapport à la campagne précédente et de 53,4% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Par ailleurs, au niveau du secteur manufacturier, l’indice de production a enregistré, au cours du deuxième trimestre 2015, une hausse de 0,6% contre 2,7% à la même période de l’année dernière. Pour leur part, les résultats de l’enquête mensuelle de conjoncture de Bank Al-Maghrib dans l’industrie, relatifs au mois d’août, indiquent une diminution, d’un mois à l’autre, de l’activité industrielle, avec un repli mensuel important du taux d’utilisation des capacités de production de sept points de pourcentage à 66%.

En ce qui concerne le BTP, les ventes de ciment ont progressé de 1,4% à fin août après un recul de 5% un an auparavant. Quant au secteur énergétique, l’indice de production s’est accru, en glissement annuel, de 6% au deuxième trimestre contre 5,3%.
Concernant l’activité du raffinage, la production a régressé de 26,7% à fin juillet 2015 contre une amélioration de 10,4% un an auparavant.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *