2017, une année charnière pour la Bourse de Casablanca

2017, une année charnière pour la Bourse de Casablanca

Une nouvelle feuille de route, des actions renforcées et une proximité avec les places africaines

2017 a marqué une nouvelle étape pour la place casablancaise. Un processus de refonte du marché des capitaux a été engagé visant à créer une infrastructure attractive, performante, intégrée et ouverte. Le but étant d’en faire un hub financier africain qui facilite l’accès au capital à travers la canalisation de l’épargne et par la satisfaction des besoins des émetteurs et investisseurs internationaux. C’est d’ailleurs ce que tient à rappeler le Board Exécutif de la Bourse de Casablanca dans son dernier rapport d’activité. «Depuis sa démutualisation en 2016, la Bourse de Casablanca, ses actionnaires et son management se sont attelés à définir une nouvelle vision pour la Bourse de Casablanca pour être la plate-forme aux meilleurs standards internationaux, de mobilisation de l’épargne pour le financement de l’économie du Maroc et de l’Afrique», souligne dans ce sens Hamid Tawfiki, président du conseil d’administration de la Bourse de Casablanca. Dans l’objectif de renforcer son rôle dans le financement de l’économie marocaine, la Bourse de Casablanca a dévoilé sa nouvelle feuille de route pour la période 2018-2021. Un plan de développement qui permettra de libérer le potentiel du marché.

La Bourse de Casablanca a œuvré en 2017 à renforcer son rôle dans le financement de l’économie marocaine. Parmi les actions menées, on note l’accompagnement des entreprises marocaines dans leur processus de développement, la formation des investisseurs ainsi que la promotion de la place aux niveaux régional et international. En parallèle, la place a maintenu à un niveau élevé ses exigences opérationnelles en vue d’assurer la résilience et la sécurité du marché boursier. «la Bourse de Casablanca a renouvelé la certification de ses systèmes de management de la qualité (ISO 9001) et de sécurité de l’information (ISO 27001). Ces certifications témoignent de notre engagement en faveur de l’intégrité, de la transparence et de la sécurité du marché boursier marocain. La plate-forme de négociation de la Bourse a ainsi affiché un taux de disponibilité de 100% en 2017», explique dans ce sens Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca. En 2017, la place casablancaise a généré un chiffre d’affaires de l’ordre de 120 millions de dirhams en hausse de 29%. Les fonds propres de la Bourse se sont pour leur part améliorés de 4% passant ainsi de 629 millions de dirhams à 657 millions de dirhams à fin 2017.

Le résultat net s’est en revanche nettement replié. Il a fléchi de 27% pour se situer autour de 28 millions de dirhams contre 39 millions de dirhams une année auparavant. Les charges d’exploitation ont affiché une hausse de 15% atteignant les 110 millions de dirhams à fin 2017.  Rappelons que le marché boursier a bouclé 2017 sous une note positive. La capitalisation a grimpé à 627 milliards de dirhams contre 583 milliards de dirhams une année plutôt. Le volume des transactions s’est fixé à 66 milliards de dirhams en consolidation de 12 milliards de dirhams par rapport à l’exercice précédent.

Les montants levés sont estimés à 2 milliards de dirhams alors qu’ils se situaient autour de 12,7 milliards de dirhams une année auparavant. A rappeler que la Bourse de Casablanca a poursuivi en 2017 son ouverture sur les places africaines. De nombreux partenariats de coopération ont été conclus dans ce sens notamment avec les Bourses du Ghana et du Nigeria.

La Bourse de Casablanca a organisé par ailleurs la 6ème édition du séminaire «Building African Financial Markets» (BAFM). Un événement qui se veut un espace de partage d’expertise et de réflexion autour de défis tels que le financement des PME du continent, la gestion des risques de marché ainsi que  l’impact des nouvelles technologies sur le système financier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *