«212 Founders», une approche novatrice en faveur des start-up

«212 Founders», une approche novatrice  en faveur des start-up

Elles sont 20 start-up sur 1.000 à être sélectionnées pour suivre le programme «212 Founders» de CDG Invest.

Cette première promotion a été officiellement lancée, jeudi 3 octobre à Casablanca, en présence de Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, et Abdellatif Zaghnoun, directeur général de la CDG. Ce programme vient appuyer les efforts du Maroc à promouvoir l’entrepreneuriat. Il s’inscrit par ailleurs dans le cadre du déploiement de la nouvelle stratégie de la Caisse de dépôt et de gestion ayant pour finalité de développer le tissu productif marocain et assurer sa montée en gamme. «Ce programme apporte indéniablement sa propre pierre à l’édifice, en l’occurrence à un écosystème qui s’organise jour après jour», peut-on relever de Moulay Hafid Elalamy.

Abdellatif Zaghnoun se félicite pour sa part du succès de l’initiative de «212 Founders». «L’engouement que nous avons observé puise à la fois dans le dynamisme entrepreneurial de la jeunesse marocaine et dans la pertinence du positionnement de ce programme». L’initiative «212 Founders» ambitionne de soutenir les entrepreneurs à haut potentiel pendant les phases d’amorçage et d’accélération. L’idée étant de leur apporter le financement et l’accompagnement adéquat non seulement à leur croissance mais également à leur internationalisation. «Le programme 212 Founders s’inscrit dans la durée et prépare une montée en puissance progressive grâce à une capitalisation sur les expériences acquises», apprend-on des initiateurs de ce programme.

La vision de ce programme consiste à exercer un impact structurant sur l’écosystème, et ce à travers la conclusion de relations fortes avec l’ensemble de ses acteurs en l’occurrence les incubateurs, les fonds d’investissement, les écoles et universités, les centres de recherche et les initiatives publiques. Des collaborations qui interviendront à toutes les étapes du programme notamment au niveau du sourcing des projets, du financement et du partage d’expérience. Ce programme rehaussera ainsi les standards d’accompagnement et de financement de l’ensemble de cet écosystème. Le financement peut aller de 1 à 3 millions de dirhams en contrepartie d’une prise de participation à des conditions favorables pour les start-up. Le programme favorise, également l’accès à un réseau national et international pour faciliter le développement des start-up accompagnées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *