230.000 hectares équipés en systèmes de goutte-à-goutte

230.000 hectares équipés en systèmes de goutte-à-goutte

La campagne agricole démarre sur les chapeaux de roue. Un ambitieux projet d’installation d’équipement agricole économe en eau est sur les rails. En effet, le Groupe Crédit Agricole du Maroc a signé, en marge du lancement de la campagne agricole 2014-2015 à El Jadida, une convention de partenariat avec le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime et l’Association marocaine de l’irrigation par aspersion et goutte-à-goutte (AMIAG).

A travers cette convention, le Groupe Crédit Agricole du Maroc qui reste le premier partenaire financier dans le monde rural ainsi que dans le domaine de l’agriculture au Royaume, s’engage à accompagner financièrement la conversion et l’équipement d’une superficie totale de 230.000 hectares en systèmes économes d’eau (goutte-à-goutte). Selon les responsables, cette convention de partenariat vise l’accompagnement et le financement de projets de reconversion collective à l’irrigation localisée dans les grands périmètres irrigués. Concrètement, les projets financés feront l’objet d’un contrat entre la société prestataire membre de l’Association marocaine de l’irrigation par aspersion et goutte-à-goutte et des groupements d’agriculteurs (Association ou coopérative).

«A cet effet, toutes les composantes du Groupe Crédit Agricole du Maroc s’engagent, à travers cette convention, à s’investir par leur conseil, leur expertise, et leur parrainage dans l’accompagnement des sociétés membres de l’AMIAG, tout en leur octroyant des conditions préférentielles», annonce un communiqué du Groupe Crédit Agricole du Maroc.

A noter enfin que la campagne agricole a été officiellement lancée le mercredi 15 octobre en présence du ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, dans la région de Doukkala. Le Maroc voit grand pour cette campagne.

A ce titre, pas moins de 1,9 million de quintaux de semences sélectionnées de céréales seront disponibles au niveau des points de vente à travers les régions de production, et les superficies réservées à la multiplication des semences atteindront au titre de cette campagne 70.000 ha et permettront la production de 2,5 millions de quintaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *