2,45 millions de DH pour doper le secteur oléicole le Gharb

La 3-ème tranche du projet de développement du secteur oléicole dans la zone d’action de l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukous (ORMVAL), lancée récemment, porte sur la plantation de 455 hectares d’oliviers. Cette tranche qui s’inscrit dans le cadre du développement rural de la zone occidentale du Rif, vise la plantation de 72.500 oliviers sur une superficie de 725 hectares et l’entretien des plantations sur 3.471 hectares.
Le coût nécessaire à sa réalisation, soit 2,45 millions de DH, sera financé par la wilaya du Gharb-Cherarda-Beni Hsen (60 %), l’ORMVAL (25%), la commune d’Oued Al Makhazine (8%) et les agriculteurs (7 %). Ce programme, dont le début de mise en oeuvre remonte à 2001, nécessite une enveloppe financière de près de 134 millions de dirhams. Il profitera aux communes rurales d’Oued Al Makhazine et de Arbaouia.
Dans ce cadre, le wali de la région du Gharb et gouverneur de la province de Kénitra Abdellah Al Maslout, a présidé une réunion du Comité Technique Provincial (CTP) au cours de laquelle les quatre partenaires ont signé une convention relative au développement de l’oléiculture dans le périmètre du Loukkous. Il a, à cette occasion, mis l’accent sur l’importance des retombées économiques et sociales positives de ce projet aux plans local et national. La première tranche portant sur 40 ha a été lancée en 2001 pour un coût de 220.000 DH) et la deuxième (287 ha) en 2002 pour 811.000 DH.
Intervenant lors de cette réunion, le directeur régional de l’ORMVAL, Driss Abou Al Fadl, a indiqué que l’oliveraie de la province de Kénitra, exploitée par 3.430 agriculteurs, couvre actuellement une superficies globale estimée à 3.471 ha, dont 3.100 hectares produisent 5.200 tonnes d’olives, le reste devant entrer en productiion progressivement en fonction des périodes de plantation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *