24ème édition du Congrès international de la logistique (Eurolog) : Le gotha de la logistique réuni à Marrakech

24ème édition du Congrès international de la logistique (Eurolog) : Le gotha de la logistique réuni à Marrakech

C’est parti pour la 24ème édition du Congrès international de la logistique (Eurolog). Cette grand-messe de la logistique a démarré le 9 mai 2018 à Marrakech en présence des professionnels du secteur et de la supply chain venus en masse du Maroc et d’ailleurs.

Organisé par le ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et l’Agence marocaine de développement de la logistique (AMDL) en partenariat avec la Confédération générale des entreprises du Maroc, ce rendez-vous international est axé cette année sur le thème «Elargir les horizons pour la croissance». En effet, la logistique fait partie intégrante des processus du commerce qui influencent fortement l’activité économique et contribuent à la création de richesse et de valeur. Elle est donc un facteur de croissance économique, de développement et d’investissement. La logistique est ainsi indissociable des éléments de production et de consommation.

Une logistique performante pour baisser les coûts des produits 

«L’économie nationale ne pourrait se développer sans une logistique performante et efficiente», indique Saad Eddine El Othmani, chef de gouvernement, lors de l’ouverture de cette édition qui réunit le gotha de la logistique mondiale. M. El Othmani a évoqué la transversalité stratégique du secteur de la logistique et la vision du Maroc pour ce secteur très compétitif. Dans ce sens, une logistique performante se décline sur l’ensemble des secteurs de l’économie. Il a mis en avant l’intérêt que porte le Maroc pour le secteur de la logistique et la vision stratégique déployée par le pays afin de hisser les performances de ce secteur clé. «Une logistique efficiente contribuera à la baisse du coût global des produits aussi bien pour l’export, l’import, que la distribution dans le marché intérieur. Nous avons donc besoin d’une logistique performante à toutes les étapes et à tous les niveaux», déclare-t-il. Le chef de gouvernement a par ailleurs rappelé que le Maroc dispose de différentes plates-formes logistiques qui répondent aux normes internationales et qui offrent des services performants aux utilisateurs de ces unités.

Un hub logistique pour l’Afrique

Abdelkader Amara, ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, a pour sa part mis en avant la réunion pour la première fois au Maroc des deux événements de référence pour l’Afrique et l’Europe (Eurolog et la 7ème édition de Logimed). «Le Maroc se félicite d’être le premier pays africain et arabe choisi pour abriter les travaux de ce 24ème congrès», souligne-t-il. Parallèlement, il a souligné que «Logismed a su s’affirmer d’année en année en tant qu’événement de référence de la logistique au Maroc». Ce salon s’installe également pour la première fois dans la ville de Marrakech afin de s’associer à cette première édition d’Eurolog. «La tenue simultanée de ces deux événements fait de ce rassemblement la plus importante rencontre des professionnels de la logistique et de la supply chain au Maroc et en Afrique en leur offrant une plate-forme d’échanges avec des experts internationaux confirmés dans ce domaine». Le ministre a expliqué que l’ouverture et la croissance sont les deux mots clés qui ont inspiré la thématique de cette édition et qui se propose de traiter le rôle déterminant de la logistique dans la réussite de l’intégration régionale et intercontinentale des pays. Ceci met aussi en lumière les dernières tendances de ce secteur.  Le programme de l’Eurolog de cette année s’adresse plus particulièrement aux entreprises du secteur privé de par les thématiques choisies et aussi de par les intervenants dont une grande partie sont des managers d’entreprises ayant une forte composante logistique au niveau de leurs activités, indique M. Amara. «La logistique représente un réel outil de rehaussement de la compétitivité et de la performance de toute entreprise. Face à l’internalisation des échanges, face à une rude concurrence et à l’accroissement effréné des clients, les entreprises aspirent à développer et maîtriser davantage la fonction logistique afin de s’affirmer aussi bien sur le plan national qu’international», précise-t-il.  Et d’expliquer que pour les Etats et dans un contexte de globalisation, «l’efficacité du secteur de la logistique détermine fortement la performance des pays en termes d’intégration et de compétitivité sur les marchés mondiaux». Pour lui, la logistique représente un support majeur de l’écosystème industriel et un réel levier d’accélération économique. Dans cette perspective, il a mis l’accent sur cette intégration qui  suppose l’existence de chaîne logistique optimisée pour renforcer la compétitivité globale du produit. Pour le ministre, «le développement des hubs logistiques représente une réponse aux besoins d’intégration». Il est par ailleurs revenu sur la stratégie nationale dans le domaine de la logistique mise en œuvre par le Maroc pour accompagner les stratégies sectorielles. Il cite à cet égard les avancées constatées en matière de développement de services logistiques comme le transport routier national et international, le stockage, ou encore le fret aérien. Il a également évoqué les avancées remarquées en termes de multiplication des opérateurs logistiques et la diversification de l’offre.

3ème édition des Moroccan

Logistics Awards

Le chef de gouvernement a effectué une visite au salon qui abrite les différents stands des opérateurs dans le domaine. Par ailleurs, cette manifestation connaîtra l’organisation de la cérémonie de remise des trophées de la 3ème édition des Moroccan Logistics Awards, qui met à l’honneur et récompense l’excellence logistique au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *