2e Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat : La finance climat des territoires sous la loupe

2e Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat : La finance climat des territoires sous la loupe

C’est en parallèle aux négociations de la COP22, que se tiendra, le 14 novembre prochain, au «Palmeraie Conference Center» à Marrakech, le 2e Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat autour du thème «Financer la mutation durable des territoires».

Ce Sommet est organisé par l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC) et l’Association des régions du Maroc (ARM), en partenariat avec l’ensemble des grands réseaux internationaux de gouvernements locaux et régionaux. Tous se mobilisent autour de la «finance climat», et s’inscrivent en accord avec le Royaume du Maroc, pour faire de cette COP un rendez-vous résolument tourné vers l’action. Les réseaux ont répondu présent (AIMF, Comité européen des Régions, CLGF, CCRE-CEMR, CGLU, CGLU-Afrique, Climate Alliance, The Climate Group, C40, Energy Cities, Euro Cities, FMDV, ICLEI, Metropolis, Nrg4SD, ATO, R20), et représentent à eux seuls 5 milliards d’individus, soit 70% de la population mondiale.

Ce sommet se positionne ainsi sur une thématique nouvelle : la Finance climat des territoires, sujet essentiel pour contribuer au financement de l’action locale en faveur du climat. En effet, selon le rapport 2015 de la Cities Climate Finance Leadership Alliance -CCFLA sur« l’état de la finance climat infranationale», il est estimé qu’entre 4,5 et 5,4 mille milliards de dollars d’investissements par an seraient nécessaires pour maintenir le réchauffement climatique à deux degrés d’ici 2050.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *