2e World Merit Summit : Le Groupe OCP mise sur le développement durable

2e World Merit Summit : Le Groupe OCP mise sur le développement durable

450 jeunes leaders réunis à l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir

Créer un cercle vertueux auprès des jeunes et impacter les conditions de vie du plus grand nombre de personnes dans le monde entier. Ce sont quelques-uns des objectifs du «World Merit Summit» qui tient sa 2ème édition à l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir sous le thème «Mobilising youth people for global change». Cet événement qui se déroule du 4 au 10 août 2019 au sein de l’Université Mohammed VI Polytechnique à Benguerir est soutenu en grande partie par le Groupe OCP.  Dans sa globalité, cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’achèvement de l’agenda 2030 des Nations Unies qui porte sur les 17 objectifs de développement durable (ODD). Durant cinq jours, les jeunes devront proposer des idées en faveur du développement durable. Ces projets se verront accompagner par la suite pour leur concrétisation sur le terrain.

Encourager les jeunes

Véritables acteurs du changement, les jeunes constituent le principal levier de cette initiative. Ainsi, ils sont plus de 450 jeunes leaders venant de plus de 20 pays à y faire part. A travers son soutien, OCP se dit vouloir encourager l’émergence d’une jeunesse mondiale consciente des enjeux de durabilité de la planète. Dans le détail, cette conférence internationale, initiée par le World Merit Morocco, rassemble des jeunes activistes de plus de 20 pays autour de l’agenda 2030 des Nations Unies, en vue d’achever les Objectifs de développement durable. Ces jeunes leaders sont âgés essentiellement entre 18 et 35 ans. Cette 2ème édition se veut également comme une tribune de sensibilisation de l’opinion publique mondiale aux enjeux de la durabilité des activités humaines.

Le développement durable dans l’ADN de la stratégie du Groupe

En termes d’engagement, le Groupe a mis en place de nombreuses stratégies qui lui ont permis de renforcer son statut de producteur d’engrais parmi les plus durables au monde. Plus concrètement, son outil de production par exemple consomme désormais 70% d’énergie produite à partir de ressources propres. Le Groupe va encore plus loin en se fixant comme objectif d’atteindre, à l’horizon 2028, la couverture totale de ses besoins en électricité grâce à l’énergie éolienne, solaire ou à la cogénération, un procédé qui permet de récupérer l’énergie thermique dégagée lors de la production pour la convertir en énergie électrique. Dans le même sens, la préservation des ressources a été considérée dans la gestion de l’eau du Groupe. Ainsi en 2018, plus de 30% des besoins hydriques d’OCP ont été couverts sans recourir à l’eau conventionnelle. La finalité étant de réussir à utiliser 100% d’eau non conventionnelle avant 2028. «Le Groupe OCP œuvre activement en ce sens puisque le CO2 est le seul gaz à effet de serre qui est généré de manière significative. En témoigne la réduction d’environ 930.00 tonnes d’émissions en CO2, générée par l’installation du plus long slurry pipeline au monde permettant d’acheminer une grande partie de la matière première vers les usines ainsi que vers les ports et ayant également permis d’économiser l’équivalent de 3 millions de m3 d’eau», précise le Groupe.

L’économie circulaire pour créer une dynamique verte

Dans cet élan, le Groupe OCP a lancé son programme «Economie circulaire» afin d’accélérer l’ancrage des principes d’exemplarité environnementale, de symbiose industrielle et d’emploi efficient des ressources au sein de ses activités. «Autant d’objectifs ambitieux dont l’approche vise à créer une nouvelle dynamique verte au sein du Groupe en complémentarité avec l’écosystème industriel et la collaboration avec les communautés», explique l’entreprise soulignant que cette nouvelle logique permet de passer à un schéma linéaire de consommation des ressources à une approche circulaire et se concrétise à travers quatre grands axes que sont la préservation de la ressource, la production durable, la consommation raisonnée et la création de valeur par la transformation et le recyclage. Plus encore il y a un an, le Groupe a lancé Act4Community qui prolonge son engagement responsable en plaçant les collaborateurs au centre de ses actions RSE en faveur des populations. Le programme Act4Community intervient donc comme le bras opérationnel pour la concrétisation des initiatives portées par le programme «Economie circulaire» et participe à la coconstruction en particulier avec les sites industriels du Groupe OCP, afin de promouvoir un modèle de développement inclusif et à fort impact, indique le Groupe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *