2ème Salon international de l’énergie solaire, du 13 au 16 février à Marrakech

2ème Salon international de l’énergie solaire, du 13 au 16 février à Marrakech

La seconde édition du Salon international de l’énergie solaire « Solaire Expo », véritable B to B dédié à l’énergie solaire au Maroc et en Afrique, se tiendra du 13 au 16 février courant à Marrakech, avec la participation d’exposants issus des quatre coins du monde.
Prévu sur une superficie de 2.000 m2, ce Salon s’insère dans le cadre des efforts visant à consolider les acquis dans ce domaine et se veut actuellement un hub régional et un espace de rencontres des acteurs concernés (fournisseurs, décideurs et consommateurs) engagés dans la voie des alternances énergétiques, expliquent les organisateurs.
Ce Salon est aussi un point de jonction de visions et d’ambitions entre une Afrique engagée dans l’électrification généralisée, la réduction de la dépendance énergétique et le reste du monde et en quête de nouveaux marchés. Au-delà de ces ambitions précitées, il s’agit également d’exporter et de faire valoir également l’expertise marocaine, à travers le continent africain, estiment-ils.
Vitrine de toutes les filières de l’énergie solaire, Solaire Expo met en relief les potentialités incommensurables du Maroc et de l’Afrique, et leur permet d’échanger et de renforcer leur coopération énergétique avec le reste du monde, précise la même source.
Le solaire constitue un enjeu économique crucial pour le Maroc, en parfaite cohérence avec le choix du développement durable opéré par le Royaume, et s’insère en droite ligne avec sa politique énergétique, telle que tracée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Au menu de ce Salon, figure une série de conférences à vocation scientifique dédiées à engager une réflexion profonde sur le développement de ce secteur et de partager les expériences réussies dans ce domaine, à travers la promotion de rencontres entre les opérateurs publics et privés, nationaux et internationaux.
Lors de ces conférences, les participants débattront des potentialités que recèle le Maroc en tant que leader du continent africain, des opportunités en Afrique, des aspects techniques et environnementaux, ainsi que des cadres juridique et institutionnel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *