3 milliards de dollars d échanges commerciaux entre les pays du CCG et le Royaume en 2011

3 milliards de dollars d échanges commerciaux  entre les pays du CCG et le Royaume en 2011

Connue par sa situation géographique stratégique et sa position comme deuxième pôle économique après Casablanca, la perle du Nord a été choisie pour accueillir, du 6 au 8 mai, les travaux de la troisième Rencontre des investisseurs des pays du Golfe au Maroc (Gulfinvest). Séduits par le Royaume, 150 hommes d’affaires du Golfe se sont rassemblés à cette occasion avec leurs homologues et des hauts responsables marocains pour discuter des moyens de coopération entre les deux parties et les possibilités d’investir au Maroc en général et à Tanger en particulier. Selon les participants à cet événement, le choix de Tanger pour abriter cet événement n’est pas fortuit, la ville compte, en effet, un nombre important de grands projets réalisés ou en cours de réalisation, dont le complexe portuaire Tanger-Med, l’usine Renault-Melloussa, le projet de reconversion de l’ancienne zone portuaire en un port de plaisance et de croisière ainsi que les zones franche et industrielle. Vu les liens d’amitié historiques unissant le Maroc aux pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), «le Maroc accorde une importance particulière à la promotion et la diversification des rapports commerciaux et d’investissement avec les pays du CCG», affirme Abdellah Baha, ministre d’Etat, lors de la séance inaugurale de cette troisième Rencontre, placée sous le Haut patronage de SM Mohammed VI.
Les participants à cette manifestation soulignent l’importance des 55 accords de libre-échange conclus par le Maroc, étant donné que ses partenaires pourraient en conséquence bénéficier d’un marché de plus d’un milliard de consommateurs. Les investisseurs des pays du Golfe sont, eux aussi, appelés «à tirer parti de cet avantage et à faire du Maroc une plate-forme d’affaires en Afrique, mais également vers l’Europe et l’Amérique», précise Saâd-Eddine El Othmani, ministre des affaires étrangères et de la coopération.
Selon les données statistiques, les investissements des pays du Golfe au Maroc ont enregistré, en 2011, une augmentation de l’ordre de 51%. «Le volume des investissements des pays du Golfe dans le Royaume devraient dépasser au cours des dix prochaines années quelque 100 milliards de dollars», fait part Abdalah Al-Khounji, président de l’Union des Chambres de commerce des pays du Golfe.
Rappelons que les échanges commerciaux entre les pays du CCG et le Maroc ont atteint, en 2011, près de trois milliards de dollars.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *