3Com : La sécurité des réseaux

En matière de solution réseaux, 3Com est un leader, aussi bien sur le marché international que marocain. « C’est le seul fournisseur à proposer des solutions complètes, convergentes (voix et données) et sécurisées, allant de la très petite entreprise au grand compte », explique Sami Lihyaoui, directeur général de 3Com Afrique. Cela explique le succès des solutions proposées au Maroc par le constructeur de Palo Alto, où il compte des références dans les grandes entreprises et administrations comme dans des petites entreprises de dix personnes. C’est que cette société a tout fait pour s’adapter aux changements qu’a connus le secteur des nouvelles technologies ces dernières années et qui ont influé sur la demande des entreprises qui a considérablement changé. « Les volumes de données échangées sont de plus en plus importants. Avant, un email passait sans problème via un modem. C’était du texte. Aujourd’hui, avec les pièces jointes, un mail peut atteindre rapidement 4 ou 5 Mo », explique M. Lihyaoui. De plus en plus écartées et leur personnel de plus en plus nomade, les entreprises expriment un besoin de plus en plus fort de pouvoir être connecté à tout moment, en tout lieu et de bénéficier de la puissance des réseaux.
Pour répondre à cette demande, les réseaux évoluent, notamment via Internet. Orientées web, les applications deviennent moins gourmandes, laissant la place à de nouveaux exploitants des réseaux : la communication des personnes. La vidéo conférence, la téléphonie, la collaboration font leur apparition et prennent de plus en plus de place dans les réseaux des entreprises, ce qui nécessite une mise en ordre dans les réseaux pour ne pas les engorger ; mais cette solution miracle se trouve confrontée à un problème de plus en plus grave, à savoir la sécurité. En effet, plus de 20 millions d’utilisateurs d’Internet seraient capables de lancer une cyber-attaque, selon Task Force on Information Warfare, un organisme américain. Les types d’attaques se multiplient et les pirates sont souvent des experts. Le coût de ces crimes informatiques se comptabilise en millions de dollars. L’enjeu est donc de sécuriser les connexions sans les interdire. « De plus en plus, la sécurité est faite de manière matérielle et non plus logicielle. Ceci a pour but de simplifier les réseaux, un équipement ou plusieurs dédiés à la sécurité », explique le directeur général de 3Com Afrique. Et d’ajouter :« On ne peut pas tout fermer. Les applications sont partagées, comme la téléphonie. Il faut donc que certaines applications puissent passer ; il faut ouvrir des portes, sans pour autant créer des failles. Il faut maîtriser les connexions, et c’est cela que propose la gamme des routeurs 3Com en offrant toutes les possibilités de sécurité, pour de meilleures performances».
Deuxième acteur mondial sur le marché des réseaux, 3Com, qui s’est redéployé en faveur de la crise qu’a connue le secteur des nouvelles technologies, revient sur le devant de la scène avec une force de frappe redoutable. Avec 1,3 milliard de dollars en caisse et zéro endettement, de nouveaux centres de développement à Taiwan et en Inde, le quadruplement de la capacité en recherche et développement qui lui aura permis de lancer 400 produits d’ici la fin 2005, 3Com est ainsi un acteur incontournable pour les réseaux d’entreprises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *