4.000 entreprises radiées en 2016

4.000 entreprises radiées en 2016

L’OMPIC dresse le bilan des entreprises personnes morales ayant mis fin à leurs activités

Les entreprises personnes morales entrées en phase de dissolution se sont inscrites en 2016 en baisse par rapport au nombre recensé une année auparavant. La différence observée entre les deux phases est d’environ 181 entités. Se référant aux données provisoires relevées dans le baromètre de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC), 5.662 entreprises sont entrées en phase de dissolution en 2016 dont 887 en novembre. 

L’année 2016 aurait également connu la radiation de 4.000 entreprises, contre 3.928 entreprises une année auparavant. 39,9% de ces entités sont âgées entre 2 et 5 ans contre 32,7%  âgées entre 5 et 10 ans et 11,3% ne dépassant pas deux ans de leur création. En revanche, la proportion des entreprises âgées entre 10 et 20 ans est de 13,2% au moment où celles dont l’âge avoisine 20 ans représentent une part de 2,9%. Par répartition régionale des entreprises radiées, Casablanca figure en première position, soit une part de 38,8%. 14,1% des entreprises radiées se situent à Rabat-Salé-Kénitra contre 10,4% à Fès-Meknès. La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima représente une part de 8,1%, suivie de l’Oriental 5,3%, le Souss-Massa 5%, Beni Mellal-Khénifra 2,9% et Draâ Tafilalet 1,1%.

Les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun et Dakhla-Oued Ed-Dahab ne représentent respectivement que 0,7, 0,1 et 0,1% du total des entreprises radiées. Les sociétés à responsabilité limitée représentent plus que la moitié des entreprises radiées (56%). La part des sociétés à responsabilité limitée à associé unique (SARL AU) avoisine les 40,1%. Par secteur, la plupart des entreprises radiées opèrent dans  le commerce (33,8%). Le BTP et activités immobilières arrivent en deuxième position avec une part de 23,9%. Suivront ainsi les services divers (17,8%), les industries (8%), les transports (4,9%), le secteur des TIC (4,7%), les hôtels et restaurants (4,6%), l’agriculture et pêche (1,6%) ainsi que les activités financières (0,7%).

Notons qu’à fin novembre 2016, 36.670 entreprises morales ont été créées portant ainsi le nombre global des entreprises à 500.339 sociétés. L’OMPIC recense dans ce sens 13.605 entreprises au niveau de la région de Casablanca-Settat, 5.395 entreprises à Rabat-Salé-Kénitra et 3.889 entreprises à Tanger-Tétouan-Al Hoceima. 12.893 des entreprises nouvellement créées de janvier à novembre 2016 opèrent dans le commerce. Aussi, 10.715 entreprises œuvrent dans le secteur du BTP et activités immobilières et 8.901 entreprises dans les services divers.

Au niveau des entreprises personnes physiques, l’OMPIC relève la création de 31.738 nouvelles entités dont 5.784 à l’oriental, 5.532 à Tanger-Tétouan et 3.690 à Casablanca-Settat. Le total des entreprises personnes physiques s’est élevé à fin novembre 2016 à 1.018.040 entreprises. Le commerce reste le secteur le plus prisé par ce type d’entreprise, soit 19.359 nouvelles entités. En outre, 3.569 entreprises personnes physiques ont vu le jour en 2016 dans les transports contre 2.668 nouvelles créations dans les services divers.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *