4.121 entreprises radiées à fin octobre

4.121 entreprises radiées à fin octobre

64.000 nouvelles entités ont vu le jour depuis le début de l’année

Par région, 39,4% des radiations se sont faites au niveau de Casablanca-Settat, soit une progression de 22,4% par rapport à la même période de l’année précédente.

Les radiations d’entreprises se poursuivent. A deux mois près de la fin de l’année, l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale relève des chiffres alarmants. Sur les dix premiers mois de l’année, 5.514 entreprises sont entrées en phase de dissolution, dont 1.145 en janvier et 612 en octobre. Les radiations sont en constante évolution. Sur la même période, 4.121 entreprises ont accompli la procédure de dissolution et ont clôturé la liquidation.  Or cette décision ne concernait que 3.509 entreprises à la même période de l’année passée.

En analysant l’évolution des radiations sur les dix premiers mois de l’année 2017, on observe un pic en janvier, soit 769 entreprises radiées, contre 398 en février, 489 en mars, 310 en avril, 387 en mai, 396 en juin, 345 en juillet, 329 en août, 340 en septembre et 441 en octobre.  Par région, 39,4% des radiations se sont faites au niveau de Casablanca-Settat, soit une progression de 22,4% par rapport à la même période de l’année précédente. La deuxième région concernée n’est tout autre que Marrakech-Safi qui enregistre 14,9% des radiations, en progression de 28,3% comparé aux dix premiers mois de l’année 2016. La tendance est la même pour Rabat-Salé-Kénitra (14,6%). Les radiations se sont en revanche nettement réduites à Béni Mellal-Khénifra (-18%) et l’Oriental (-9,5%).

Par secteur, le commerce compte la plus grande part des entreprises liquidées (32,9%). Le BTP et les activités immobilières arrivent en deuxième position totalisant 22,4% des radiations.

De même, 18,8% des entreprises opérant dans les services divers ont mis fin à leurs activités contre 7,7% dans l’industrie, 5,2% dans les transports et 5% dans le secteur des technologies de l’information.

L’hôtellerie et la restauration représentent 4,7% des radiations, suivis de 1,9% pour le secteur agricole et de la pêche et 1,4% pour les activités financières.  Notons que 55,5% des entreprises dissoutes sont des sociétés à responsabilité limitée (SARL) contre 41,7% de sociétés à responsabilité limitée à associé unique (SARLau).

En outre, 35,9% des entreprises radiées sont âgées entre 2 et 5 ans. Les entités ayant entre 5 à 10 ans d’activités représentent 31,2% de l’ensemble des entreprises radiées contre 14,9% pour les sociétés âgées entre 10 et 20 ans et 14,5% pour les structures n’ayant  pas dépassé les deux premières années d’activité. En parallèle aux radiations, plus de 64.000 nouvelles entités ont vu le jour depuis le début de l’année à fin octobre, dont 34.064 entreprises morales et 30.317 entreprises personnes physiques. 84,5% de ces nouvelles créations ont un capital inférieur à 3 millions de dirhams. De même, 46,78% d’entre elles opèrent dans le commerce, 14,92% dans le BTP et activités immobilières et 10,95% dans les services divers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *