4 milliards DH de transactions à fin mars: Les cartes bancaires marocaines séduisent de plus en plus…

4 milliards DH de transactions à fin mars: Les cartes bancaires marocaines séduisent  de plus en plus…

En termes de retrait, les cartes marocaines ont vu leurs opérations croître de 9,9% en nombre. Les montants retirés à fin mars dépassent les 52,8 MMDH.

Les Marocains sont devenus de plus en plus adeptes du paiement par carte. Ceci se traduit par la croissance soutenue qu’affiche l’activité monétique au niveau national. Au premier trimestre de l’année, la tendance de paiement par carte est en forte progression. Les cartes bancaires marocaines ont totalisé à fin mars des transactions de l’ordre de 3,93 milliards de dirhams. Un montant qui s’inscrit en hausse de 17,7%.

Le nombre d’opérations relatives à ces paiements s’élève à 7.784.034, soit une ventilation positive de 24,6%. C’est ce qui ressort des dernières statistiques du Centre monétique interbancaire (CMI). En termes de retrait, les cartes marocaines ont vu leurs opérations croître de 9,9% en nombre. Pour 61,8 millions d’opérations, les montants retirés à fin mars sur les guichets automatiques marocains dépassent les 52,8 milliards de dirhams. Comparé au premier trimestre 2015, ce chiffre affiche une progression de 9,4%.

Par ailleurs, les cartes marocaines ont connu durant ledit trimestre une activité dynamique à l’étranger, que cela soit en paiement comme en retrait. Les opérations de paiements par cartes marocaines à l’étranger se sont consolidées de 46,6% atteignant ainsi un montant de 381,64 millions de dirhams. Les retraits à l’international se sont chiffrés, pour leur part, à 91,15 millions de dirhams, en hausse de 21,6% par rapport à mars 2015.

S’agissant des cartes étrangères, le CMI fait observer que les paiements effectués auprès des commerçants et e-marchands qui lui sont affiliés portent sur un total de 2 milliards de dirhams, soit 1,2 million d’opérations à fin mars. Lié à l’activité touristique du Maroc, le montant des transactions concrétisées par les cartes étrangères a ainsi évolué de 4% au moment où les opérations ont progressé de 11,1% en nombre par rapport à la même période de l’année précédente. Les mêmes cartes ont été à l’origine de 2,3 milliards de dirhams de retrait sur les guichets automatiques marocains, soit 1,7 million d’opérations. Les progressions observées à ce niveau sont de 4,3% en nombre d’opérations de retrait et de 2,2% en montant.

Compte tenu de ces ventilations, le CMI indique dans sa publication que les réalisations globales de l’activité monétique au Maroc ont atteint, à fin mars 2016, environ 72,2 millions d’opérations pour un montant global de 61,0 milliards de dirhams. Ces chiffres représentent à la fois l’ensemble des opérations de retrait d’espèces sur le réseau des guichets automatiques, et de paiement auprès des commerçants et e-marchands par les cartes bancaires marocaines et étrangères.

Ils démontrent, en revanche, des progressions de l’ordre de 11,2% en nombre d’opérations et de 9,4 % en termes de montants générés. De leur côté, les commerçants et e-marchands affiliés au CMI ont enregistré, au titre des trois premiers mois de l’année, 9 millions d’opérations de paiement par cartes bancaires marocaines et étrangères. Elles totalisent un montant global de 5,9 milliards de dirhams grimpant ainsi de 12,7% par rapport au même trimestre de l’année passée.

E-commerce : Le eGov booste la cadence

E-commerceL’activité de paiement via Internet a enregistré une forte progression durant cette période, tirée principalement par les nouveaux services eGov. Elle a ainsi évolué de 55,3% en nombre de paiements, favorisée par les nouveaux services eGov. A cet effet, 819 mille opérations de paiement en ligne via cartes bancaires, marocaines et étrangères, ont été effectuées au premier trimestre, et ce pour un montant global de 415,7 millions de dirhams. Ces transactions auraient grimpé de 45,7% en valeur par rapport à la même période de l’année précédente. S’agissant de l’activité des cartes marocaines sur la Toile, les paiements sont passés en une année de 506.000 à 786.000 opérations affichant ainsi une progression de 55,5%.
Pratiquement la même évolution a été observée au niveau des montants de transactions. Elles se sont élevées à 375 millions de dirhams contre 249,8 millions de dirhams au même trimestre 2015. L’activité des cartes étrangères a évolué de 51,4 % en nombre d’opérations. Le CMI recense 32.204 transactions contre 21.266 une année auparavant. En montant, la hausse est évaluée à 14,8 % pour une valeur de 40,7 millions de dirhams contre 35,5 millions de dirhams générés à fin mars 2015.

Réseau GAB : Une extension de 1,8%

Reseau-GABLe réseau GAB poursuit son élargissement. Le Maroc a connu durant les trois premiers mois de l’année l’installation de 117 nouveaux GAB. Le réseau atteint à cet effet 6.642 GAB, soit une extension de 1,8 % par rapport à la même période de l’année précédente

. Ledit réseau a réalisé durant le premier trimestre de l’année des retraits en hausse de 9,7 %. A ce propos, les cartes bancaires marocaines et étrangères ont effectué 63,5 millions de retraits pour un montant global de 55,1 milliards de dirhams. La progression relevée à ce niveau est de +9,1%. Le CMI indique par ailleurs que le ratio du nombre de cartes émises au Maroc par GAB, défini par le rapport de l’encours des cartes bancaires marocaines sur le nombre des GAB installés, ressort à 1.801 au premier trimestre 2016.

12 millions de cartes émises par les banques marocaines
cartes-emises-par-les-banques-marocainesLes cartes émises par les banques marocaines ont affiché un encours en croissance de 1,2%. On parle d’environ 12 millions de cartes délivrées à fin mars dont 10,9 millions de cartes de paiement & retrait sous les labels Visa, Mastercard et la marque nationale CMI.

«Cette croissance de l’encours est la conséquence d’une progression significative du nombre des cartes de paiement sous label Mastercard (7,4 %) et sous label CMI (3,1%)», relève-t-on du CMI qui se réjouit d’avoir émis un encours de 3,1 millions de cartes à fin mars. En revanche, les cartes visas ont légèrement régressé durant le premier trimestre 2016. Le repli affiché dans ce sens est estimé à 0,7%.

En parallèle, les cartes privatives ont affiché une évolution modérée. Leur nombre a ainsi grimpé de 1,1% par rapport au premier trimestre 2015. Notons que les cartes prépayées représentent un encours de 1,6 million de cartes.
Elles se déclinent en 47,3% de cartes sous label CMI, 50,6% de cartes sous labels Visa et Mastercard et de 2,1% de cartes privatives.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *