415 projets agréés par la CCG en 2006

415 projets agréés par la CCG en 2006

La Caisse centrale de garantie (CCG) a agréé, durant l’année écoulée, 415 projets, totalisant un engagement de 469 millions de dirhams, en hausse de 67% par rapport à 2005, a indiqué le directeur général de la Caisse, Houcine Itaoui.
L’engagement global au titre de la garantie des crédits destinés au logement social a atteint 3.964 MDH, essentiellement pour le compte du Fonds de garantie des prêts au logement au profit du personnel de l’Education-Formation (Fogalef) et des populations à revenus modestes ou non réguliers (Fogarim), a-t-il précisé lors du conseil d’administration de la CCG, tenu hier lundi à Rabat, sous la présidence du ministre des Finances et de la Privatisation, Fathallah Oualalou.
M. Itaoui a passé en revue également les principaux chantiers engagés par la CCG, notamment la certification ISO 9001 de ses activités, la modernisation de son dispositif de gestion des risques et l’intégration de son système d’information pour répondre aux exigences de Bank Al-Maghrib, dans le cadre des dispositions de la nouvelle loi bancaire.
Le responsable de la CCG, qui a rappelé que ces actions ont été menées avec la contribution du programme européen d’appui aux entreprises (PAE), a également évoqué le renforcement du cadre de partenariat avec les banques notamment à travers l’amélioration des procédures et des modalités d’intervention des mécanismes de la Caisse.
Intervenant à cette occasion, M. Oualalou a indiqué que l’activité de la CCG a été marquée durant l’année écoulée par la montée en puissance des fonds dédiés au logement social, notamment le Fogarim avec plus de 10.000 bénéficiaires, ainsi que par une nette amélioration des opérations liées à la garantie des crédits d’investissement.
Appuyées par le lancement du programme "Moukawalati", ces réalisations laissent présager d’un développement significatif du volume des projets garantis par la CCG en 2007, a estimé le ministre.
L’année 2006 a été marquée également par des mutations d’ordre institutionnel. La CCG est désormais assimilée, en vertu de la nouvelle loi bancaire, à un établissement de crédit assujetti au contrôle de Bank Al-Maghrib, a-t-il ajouté avant de souligner que 2007 verra l’aboutissement de la réflexion sur le devenir du système national de la garantie en faveur de la PME et l’adoption d’un nouveau schéma de garantie institutionnel et organisationnel.
M. Oualalou a invité les opérateurs économiques et le secteur bancaire «à s’inspirer de l’expérience porteuse des fonds de garantie dédiés au logement social afin de reproduire cette dynamique par un recours plus massif aux différents produits de garantie et de cofinancement destinés à l’entreprise».
Après avoir pris connaissance de l’activité et des résultats réalisés par la Caisse, les administrateurs ont fixé le plafond des engagements à 430 MDH pour l’activité de la CCG pour compte propre, 4.420 MDH pour les fonds de garantie relatifs au logement social et 756 MDH pour les autres garanties et opérations de financement gérés pour le compte de tiers. Ils ont également arrêté le budget de la Caisse au titre de l’exercice 2007.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *