5ème conférence internationale de la CEE-ONU sur les guichets uniques : Casablanca vole la vedette à Genève

5ème conférence internationale de la CEE-ONU sur les guichets uniques : Casablanca vole la vedette à Genève

La conférence de la CEE-ONU s’est déroulée en avant-première de la 4ème édition de la conférence annuelle du guichet unique PortNet dont les travaux prennent fin ce mardi dans la capitale économique.

Une première pour la CEE-ONU. La Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU) tient pour la première fois sa conférence internationale sur les guichets uniques en dehors de Genève. Le choix s’est porté sur Casablanca qui a accueilli, lundi 12 novembre, la 5ème édition de ce grand rendez-vous réunissant les différents opérateurs du commerce international. La tenue de cet événement intervient dans un timing particulier. La conférence de la CEE-ONU s’est déroulée en avant-première de la 4ème édition de la conférence annuelle du guichet unique PortNet dont les travaux prennent fin ce mardi dans la capitale économique.

«Nous remercions CEE-ONU de la confiance qu’elle nous a accordée pour organiser cette conférence pour la première fois à Casablanca. La thématique choisie cette année va en harmonie et complémentarité avec le thème global de notre conférence qui s’articulera autour du rôle de l’intelligence publique et privée dans l’intégration de l’efficacité et l’innovation de la supply chain pour les PME et TPE», souligne à cet effet Jalal Benhayoun, directeur général de PortNet.SA, guichet unique national du commerce extérieur. La CEE-ONU a mis en exergue lors de sa 5ème conférence internationale les outils développés par le Centre de facilitation de business électronique relevant des Nations Unies (CEFACT-ONU), un centre d’excellence dans lequel PortNet.SA est un acteur actif.

L’occasion étant d’établir un état des lieux de tous les travaux passés, présents et à venir du Centre au soutien des guichets uniques et de la compétitivité des entreprises. «La réglementation de guichet unique prend de plus en plus d’importance. Certes, elle évolue à grande vitesse, mais avec des interprétations différentes que cela soit sur les services ou la portée des guichets uniques. C’est dans ce sens que nous essayons de suivre ces évolutions en apportant les solutions adéquates et en garantissant une continuité des travaux enclenchés pour ne pas perturber les interprétations existantes», indique pour sa part Ivonne Higuero, directrice de la division de coopération économique et du commerce de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE-ONU).

Guichets uniques : Une nécessité

La mise en place d’un guichet unique s’érige aujourd’hui en tant qu’outil indispensable pour la facilitation du commerce extérieur. Une nouvelle approche qui non seulement s’inscrit dans l’optique de dématérialisation des process mais contribue de façon efficace à améliorer le climat des affaires et renforcer la compétitivité des pays. «Le guichet unique constitue pour les entreprises et administrations des outils agiles à la fois efficaces et indispensables pour réussir de façon effective et participative les différentes actions de planification et de coordination engagées dans le but de maintenir et d’accélérer le dynamisme économique, lequel est tributaire dans le renouvellement permanent de la culture des affaires et de l’exploitation optimale des atouts offerts tout en prenant en considération la compétition internationale», peut-on relever du directeur général de PortNet.SA. Cet impact est chiffré du côté de la CEE-ONU. Selon Ivonne Higuero, «près de 40% des membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) disposent actuellement d’un guichet unique mais un peu plus de 35% ont à ce jour besoin d’assistance afin de satisfaire cette obligation». C’est dans cette optique que CEFACT-ONU a lancé plusieurs projets visant entre autres à faciliter les transmissions électroniques et contribuer à la compétitivité des entreprises. Mais les travaux phares sont notamment la révision de certaines recommandations, notamment la recommandation 33 qui est utilisée par la plupart des gouvernements et des organismes internationaux pour leur compréhension du guichet unique.

CEFACT-PortNet : Quel impact ?

D’après Jalal Benhayoun, l’usage des outils développés par le CEFACT-ONU et la conformité aux strandards et recommandations issus des travaux de ce dernier ont permis à PortNet d’avancer plus rapidement dans la mise en œuvre de son guichet unique et de sa montée en charge et dans l’amélioration continue. CEFACT a facilité pour PortNet les travaux de raccordement et d’interopérabilité entre les différentes parties de cet écosystème aux niveaux national et international. «CEFACT nous a également été de la plus grande utilité quand il s’agit de capitaliser sur les meilleures pratiques et les expériences des autres pays», ajoute le directeur général de PortNet.SA. Et de conclure : «C’est pour ces raisons-là que nous sommes pleinement engagés au Maroc et particulièrement au sein de PortNet.SA dans la contribution continue au développement desdits standards et recommandations ainsi qu’au soutien actif de toutes les initiatives de ce centre d’excellence à l’international».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *