5ème édition des journées des finances pour les enfants et les jeunes: Et c’est parti … !

5ème édition des journées des finances pour les enfants et les jeunes: Et c’est parti … !

«Nous nous inscrivons cette année dans une tendance haussière. Nous touchons davantage le milieu rural qui constitue pour cette cinquième édition 30% de la population ciblée».

Karim-hajji-Bourse-de-CasablancaPrès de 150.000 élèves marocains s’inviteront le temps d’une semaine dans différentes institutions financières du Maroc. C’est, en effet, l’effectif ciblé cette année par la fondation marocaine de l’éducation financière, et ce dans le cadre des journées de la finance destinées à la population juvénile. Cet événement qui se poursuit jusqu’au 22 mars entame sa cinquième année. Une édition qui a pour particularité le renforcement de la population ciblée aussi bien en termes de nombre qu’en localité. «Nous nous inscrivons cette année dans une tendance haussière. Nous touchons davantage le milieu rural qui constitue pour cette cinquième édition 30% de la population ciblée», explique Nezha Saadani, directrice de la Fondation marocaine de l’éducation financière, lors du lancement, lundi 14 mars, des journées de la finance pour les enfants et les jeunes.

Au programme de cette initiative, des visites de terrain ainsi que des rencontres avec les professionnels dans diverses régions du Maroc. Ecoliers, collégiens et lycéens découvriront ainsi Dar As-sikkah, le musée de Bank Al-Maghrib, la Bourse de Casablanca, les compagnies d’assurance ainsi que les banques du Maroc. Plus de 600 agences accueilleront, à cet égard, les jeunes.

De même, plus de 200 animateurs seront mobilisés pour initier les élèves à la sphère financière et leur dispenser des séances de formation dans leurs établissements scolaires. «Nous visons à travers cette initiative à sensibiliser les jeunes aux concepts de base en matière financière. Ces enfants nous aideront, par ailleurs, à diffuser cette éducation auprès de leurs parents, notamment dans le monde rural où une grande partie des familles n’est toujours pas familière avec le monde de la banque et de l’argent», souligne pour sa part El Hadi Chaibainou, directeur Général du Groupement professionnel des banques marocaines (GPBM). Comme à l’accoutumée, la Bourse de Casablanca se veut la grande découverte des jeunes ciblés par lesdites journées.

La place Casablancaise offrira aux élèves, vendredi 18 mars, une petite immersion dans le marché boursier. «Nous serons ravis de les accueillir dans nos locaux pour leur expliquer comment nous travaillons au quotidien. De par son aspect technique, notre institution paraît un peu lointaine des jeunes. C’est pour cette raison que nous œuvrons pour vulgariser la Bourse et les autres instruments financiers car nous sommes tous conscients que l’éducation financière est un moyen efficace pour favoriser l’inclusion financière», affirme Karim Hajji, directeur de la Bourse de Casablanca.

Outre le GPBM et la bourse de Casablanca, les journées de la finance pour les enfants et les jeunes connaissent aussi l’adhésion des partenaires de taille, en l’occurrence Bank-Al-Maghrib, la Fédération marocaine des sociétés d’assurance et de réassurance et l’ONG «Child & Youth Finance International». Du côté public, le ministère de l’éducation nationale et la formation professionnelle est le principal interlocuteur. «Nous ne cessons de mesurer l’engouement des élèves. Ils apprécient énormément cette semaine. Ceci se traduit par le passage de 30.000 élèves en 2012 à 150.000 élèves cette année», apprend-on de Atiqua Hafaoui, de la direction de la vie scolaire au sein du ministère.
La structure de l’effectif se compose comme suit : 25% pour le primaire, 25% pour l’enseignement collégial et 50% pour l’enseignement secondaire qualifiant. Les bénéficiaires auront droit à des supports pédagogiques comprenant des explications relatives aux concepts de la monnaie, du budget, de l’épargne, de la bourse et de l’assurance.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *