5ème salon national de l’économie sociale et solidaire: Un événement à connotation financière de 4,5 millions de dirhams

5ème salon national de l’économie sociale et solidaire: Un événement à connotation financière de 4,5 millions de dirhams

Contrairement aux éditions précédentes, le 5ème Salon national de l’économie sociale et solidaire, qui aura lieu du 14 au 18 juillet à Casablanca, se tiendra avant sa date habituelle, soit le mois d’octobre.

Un changement qui se justifie vraisemblablement par la période électorale qui coïncidera avec le même mois. Outre ce décalage en date, la durée du salon est écourtée de 9 jours l’an dernier à 5 cette année. Cette réduction se justifie, selon Fatima Marouane, lundi à Rabat, par «l’importance de l’événement». «Il y a énormément à faire et de potentialités à explorer», enchaîne la ministre de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire en guise de précision à ALM. «L’an dernier, le comité scientifique a émis des recommandations que nous essaierons de suivre», abonde la ministre dans le même sens en rappelant la tenue, cette année, de salons régionaux  de l’économie sociale et solidaire. Ceci étant, le salon national, qui se tiendra en ce mois et s’ouvrira par la tenue des Assises de l’économie sociale et solidaire, mobilise, selon Mme Marouane, un budget de 4,5 millions DH suite à un appel d’offres.

En termes de participants, ce sont 4.000 exposants qui y sont attendus entre autres.
Quant à la contribution de l’économie sociale et solidaire au PIB marocain, elle est de 2% contrairement aux pays européens qui atteignent 10%.
Outre ce salon initié sous le signe «l’économie sociale et solidaire, levier de développement régional», le département de Mme Marouane se penche sur le cadre réglementaire censé régir le secteur. «Nous sommes en phase finale de l’élaboration de la loi-cadre relative à l’économie sociale et solidaire. Nous espérons la mettre en circuit d’approbation», détaille la ministre de tutelle en rappelant la publication prochaine au Bulletin officiel de la nouvelle loi relative aux coopératives. «Cette loi englobera la procédure de création de coopératives et permettra à celles-ci de participer aux marchés publics».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *