60 millions DH additionnels dans les caisses de l offshoring

60 millions DH additionnels dans les caisses de l offshoring

Un nouveau diagnostic vient d’être établi par l’observatoire national de l’industrie. Le cap a été fait sur les recettes de l’offshoring au Maroc. Les chiffres disponibles à ce jour datent de fin septembre. La valeur dévoilée par l’observatoire au troisième trimestre de l’année en cours est de 5,38 milliards de dirhams, soit un additionnel de 60 millions de dirhams et une hausse de 1,1% par rapport au troisième trimestre de l’année précédente. De même, une analyse détaillée de l’évolution des exportations des métiers mondiaux du Maroc au titre du dixième mois de l’année a été publiée démontrant un bilan positif des six secteurs industriels depuis le début de l’année à fin octobre 2013.

La période fut marquée par la progression constante des exportations automobiles qui sur les dix premiers mois de l’année ont affiché une progression de 18,1% atteignant une valeur de 24,48 milliards de dirhams. Autre performance observée celle des exportations cuir et chaussure. Le secteur a pu, en l’espace d’une année, réduire l’écart et passé d’une baisse de 12,9 à 4,7% sur la période janvier-octobre 2013. La valeur est donc passée de 3,08 milliards à 3,2 milliards DH. Il en est de même pour le secteur de l’électronique qui durant la même période de l’année précédente a affiché un repli de 4,4%. Pour cette année, l’indicateur des exportations est au vert annonçant une hausse de 10,5% pour un total de 6,49 milliards de dirhams contre 5,87 milliards de dirhams collectés l’année précédente.

Le métier de l’aéronautique s’est inscrit également dans cette tendance haussière, quoi que l’évolution enregistrée depuis le début de l’année reste en deçà à celle observée durant l’année précédente. Ainsi, les exportations aéronautiques ont grimpé de 13,8 % à fin octobre contre une performance de 20,3% une année auparavant. La valeur des exportations s’est en revanche améliorée passant de 5,5 milliards de dirhams à 6,32 milliards de dirhams au titre des dix premiers mois de l’année. Même constat pour les exportations agroalimentaires qui ont atteint une valeur de 16,69 milliards de dirhams depuis le début de l’année contre 14,99 milliards de dirhams l’année passée. L’évolution a , par contre , légèrement régressé dans le panorama annuel.

Selon l’observatoire de l’industrie, elle est passée d’une performance positive de 11,9% sur la période janvier-octobre 2012 à une hausse de 11,4% à fin octobre 2013. En revanche, le secteur du textile et habillement peine toujours à régler sa cadence. La baisse touche toujours ses exportations. Ces dernières ont fléchi , au titre des dix premiers mois de l’année, de 6,8% contre une hausse de 3,4% observée durant la même période de l’année précédente affichant ainsi des exportations de l’ordre de 24,43 milliards de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *