mai 27, 2018

 

6,85 milliards DH d’investissements agricoles à Casablanca-Settat

6,85 milliards DH d’investissements agricoles à Casablanca-Settat

Les subventions allouées par le FDA sur la période 2009-2017 atteignent les 2,66 milliards DH

Le rythme d’investissement agricole dans la région de Casablanca-Settat est sur un trend haussier. De nombreux projets ont vu le jour depuis le lancement du Plan Maroc Vert renforçant ainsi la contribution de la région dans la production agricole nationale. Cette dynamique ne pouvait avoir lieu sans l’appui financier que l’Etat accorde aux agriculteurs. Au niveau de la région de Casablanca-Settat, la direction régionale de l’agriculture qui couvre ce territoire observe une importante évolution des aides accordées aux agriculteurs dans le cadre du Fonds de développement agricole (FDA). Alors qu’elles s’articulaient autour de 155 millions DH en 2009, ces subventions se sont nettement consolidées pour atteindre les 429 millions DH à fin 2017. En cumulé, les subventions allouées ont atteint sur la période allant de 2009-2017 les 2, 66 milliards DH. La proportion des bénéficiaires s’est également élargie. On recense 21.542 bénéficiaires en 2017 contre 3.002 le lendemain du lancement du Plan Maroc Vert.

De ce fait, le nombre de bénéficiaires a atteint en huit ans les 122.525 agriculteurs dans la région de Casablanca-Settat. La direction régionale de l’agriculture indique dans son bilan que le nombre moyen de bénéficiaires dans la région est de 13.613. La subvention moyenne par agriculteur s’élève pour sa part à 21.700 dirhams au moment où la subvention moyenne annuelle est de 296,24 millions DH.

S’agissant de l’investissement, l’enveloppe globale injectée sur la période 2009-2017 a avoisiné les 6,85 milliards DH. Les projets engagés en 2017 ont porté sur un investissement de l’ordre de 1,09 milliard DH au moment où ils avoisinaient les 704 millions DH en 2009. Soulignons que les aides financières de l’Etat par rubrique d’investissement ont concerné en grande partie l’irrigation et le foncier. Ce volet couvre 34% des aides. La production animale arrive en deuxième position avec une part de  29%. La répartition des aides financières de l’Etat par rubrique d’investissement fait ressortir également une part de 25% pour le matériels agricoles, 10% pour les exportations et 2% pour la plantation fruitière et les unités de valorisation. Rappelons que la Région Casablanca-Settat contribue fortement à la production agricole nationale. La région représente environ 32% du PIB national et participe à hauteur de 15,8% au PIB agricole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *