70 millions de dirhams pour le nouvel institut de Casablanca

70 millions de dirhams pour le nouvel institut de Casablanca

Un nouvel institut spécialisé aux métiers de l’aéronautique verra le jour à Casablanca plus exactement à Nouaceur. L’ouverture de cet établissement est prévue pour la rentrée scolaire 2009-2010. En effet, le coût de réalisation de cet établissement s’élève à près de 70 millions de dirhams. C’est l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) qui se charge de la mise en place de ce nouvel  institut. 
Ce nouvel établissement accueillera plus de 400 stagiaires par an. Ce centre est destiné aussi à être une plate-forme de formation continue et de perfectionnement des salariés du secteur aéronautique. Ce nouvel institut permettra ainsi de renforcer la position du Maroc comme destination privilégiée de l’industrie aéronautique.  Il a pour vocation de former les futurs salariés des industries de la construction aéronautique conformément aux standards internationaux et règles de l’art appliqués pour ce genre de formation.  Par ailleurs, la création de cet établissement est venue pour renforcer les infrastructures du Maroc en matière des établissements industriels. L’OFPPT, principal opérateur de formation professionnelle, veut à travers la création de cet institut répondre aux besoins en ressources humaines qualifiée en aéronautique de manière durable, annonce l’OFPPT dans un communiqué de presse. Pour la mise en place de cet établissement, l’OFPPT a suivi l’exemple des centres de formation internationaux spécialisés dans le domaine de la construction aéronautique. On peut citer, à titre d’exemple, le centre de formation d’Airbus à Toulouse, des instituts universitaires de technologie (IUT) de Nantes et les centres de l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM). Ce nouveau centre est situé dans la zone de Nouaceur. Et afin de bien assurer les missions  pour lesquelles a été construit ce nouvel établissement, un chef de projet a été recruté  pour ce projet. Il est doté d’une expérience et d’une compétence avérées. Il a pour mission de veiller sur les dossiers de consultation pour l’assistance technique et l’ingénierie de la formation en cours de préparation. Abdellatif Mounir, directeur de développement de l’OFPPT, a déclaré à ALM que : «Les travaux de constructions de cet établissement vont démarrer au mois de janvier 2009 pour ouvrir ses portes en 2010 afin de donner une formation qualifiante dans le domaine de l’aéronautique. C’est l’OFPPT qui s’occupe de la construction et l’équipement de ce projet». Le nouvel institut d’industrie aéronautique permettra de répondre aux besoins de recrutement du secteur de l’aéronautique au Maroc. N’oublions pas aussi que la création de cet établissement vient aussi pour assurer un accompagnement aux entreprises  étrangères implantées dans le Royaume. Pour situer le contexte, la création de cet institut intervient après la signature d’une convention de partenariat entre l’Union française des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) et le Groupement des industriels marocains aéronautique et spatial (GIMAS) le 29 octobre dernier à Paris. «C’est la GIMAS qui va piloter cet établissement. Au niveau de la formation, ce centre sera encadré et accompagné par des experts internationaux dans le domaine de l’aéronautique pendant deux à trois ans. Ces experts vont veiller à la formation et l’encadrement de nos compétences nationales», ajoute M. Mounir.   
Le secteur de l’aéronautique est l’un des piliers du plan Emergence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *