714.000 transactions en ligne à fin 2011

714.000 transactions en ligne à fin 2011

«Internet se développe à une vitesse remarquable dans les pays émergents mais en suivant des trajectoires distinctes », il s’agit là d’une des conclusions mises en relief dans le rapport de Mckinsey Global Institut visant à analyser l’impact d’Internet sur les économies émergentes. Neuf pays ont été sujets à l’étude dont le Maroc. En traçant le profil du Royaume, l’étude de Mckinsey indique que le «Maroc figure en tête du peloton des pays d’Afrique du Nord en termes d’usage d’Internet, grâce à une population d’internautes en forte croissance». Le taux de contribution d’Internet au PIB marocain est évalué à 0,9 %. Se référant à ladite étude «près des deux tiers de cet impact économique proviennent de la consommation privée tirée par la croissance rapide des recettes issues de l’Internet mobile et des voyages en ligne. Au total, cela représente près de 500 millions de dollars en 2010».
 Les performances du Maroc sur l’indice McKinsey de maturité de l’écosystème Internet dépassent celles des pairs régionaux. S’agissant d’entrepreneuriat Internet, le Maroc se distingue par un taux plus élevé par rapport à ses pairs régionaux soit une moyenne de 39 %. Quant à l’usage d’internet au sein des entreprises marocaines, il est essentiellement limité à la communication ( 95 % pour la messagerie) et des recherches (91 % recherches d’information, Recherche d’informations de services publics 89 % et , Recherche d’informations sur des biens et services 85 %). S’agissant du commerce électronique, l’étude Mckinsey démontre que «le commerce de détail en ligne se développe au fur et à mesure des progrès accomplis dans les systèmes de paiement qui le sous-tendent». Seuls 6 % des internautes achètent en ligne au Maroc. Le nombre de transactions en ligne a augmenté de 116% en 2011 pour atteindre le chiffre global de 714 000. Notons que l’amélioration de l’infrastructure internet a permis au Royaume d’émerger comme un centre d’offshoring des métiers des technologies d’information et du business process outsourcing.
En passant en revue cette progression, il est utile de saluer la pertinence des stratégies sectorielles entreprises dans ce sens, notamment le fonds marocain «Maroc Numeric Fund». Si on se permet de photographier le paysage Internet marocain, on relève que le taux de pénétration d’Internet avoisine les 49 % au Maroc, le taux de pénétration du haut débit au sein des foyers est de 25 % au moment où celui du haut débit mobile est de 10 %. Au Maroc, 32 foyers sont équipés d’un ordinateur personnel. Le pays compte également 101 % d’abonnements mobiles et 4 % d’abonnement 3G.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *