8 milliards DH pour nos routes en 2016

8 milliards DH  pour nos routes en 2016

Les travaux concernent pratiquement toutes les provinces du Royaume assurant, selon la direction des routes, une équité régionale.

D’importants chantiers de construction, d’aménagement et de réhabilitation d’infrastructures routières sont prévus pour cette année. Les travaux concernent pratiquement toutes les provinces du Royaume assurant, selon la direction des routes, une équité régionale. Contacté par ALM, ce département relevant du ministère de l’équipement, du transport et de la logistique nous dévoile son programme prévisionnel pour l’année 2016. L’investissement global avoisinerait les 8 milliards de dirhams.

Evolution-des-operations-de-reparation--d-ouvrages-routiersEn termes d’enveloppe budgétaire, la maintenance des routes remporte le gros lot. L’investissement prévisionnel se situe à cet effet autour de 2,05 milliards de dirhams. Ainsi, 1.480 kilomètres de routes devraient être élargis, revêtus ou renforcés d’ici la fin de l’année.

Pour les mois à venir, 97,4 kilomètres de voies express seront construites pour un budget global de près de 1,5 milliard de dirhams. Dans la même optique, le département des routes compte construire, durant l’année, 9 ouvrages d’art pour un montant de 254,215 millions de dirhams.

En outre, une enveloppe de 1,30 milliard de dirhams est prévue dans le cadre de la convention établie avec les régions visant ainsi la construction, l’élargissement, la maintenance, le renforcement et le dédoublement de 864 kilomètres de route. L’investissement alloué aux aménagements liés à la sécurité routière s’établit à 870 millions de dirhams. Ce montant financera 4 opérations ciblant 3.081,5 kilomètres. La direction des routes procédera, dans ce sens, à l’aménagement des axes accidentogènes. Il s’agit, en effet, de la route nationale 9 reliant Ait Ourir à Ouarzazate, la route nationale 1 reliant Tiznit à Boujdour, et la route régionale 413 reliant Meknès à Souk Larbaâ. Les prévisions 2016 tablent sur l’aménagement de 78,5 kilomètres de routes pour une enveloppe de 542 millions de dirhams.

Aussi, le traitement des points noirs et zones d’accumulation des accidents se poursuivra en 2016, sachant que les actions menées en 2015 ont porté sur 9 opérations de sécurité routière dont la construction de 64.360 mètres de murs de protection et 52.700 mètres de voies cyclables.

L’année 2016 connaîtra également la construction de corps de chaussée. Inscrite dans le cadre du Programme national des routes rurales (PNRR2), cette opération portera sur un montant de 70,5 millions de dirhams. S’agissant du programme de mise à niveau territorial, un montant de 103 millions de dirhams sera déboursé pour l’aménagement et la construction à la fois des routes et des ouvrages d’art sur une distance de 69 kilomètres. Par ailleurs 60 ouvrages d’art seront reconstruits en 2016 nécessitant une enveloppe prévisionnelle de 599,340 millions de dirhams.
La direction des routes prévoit dans le cadre de la modernisation du réseau routier, l’élargissement et le renforcement de 434,7 kilomètres pour un montant de 861 millions de dirhams. En parallèle, 8 ouvrages d’art seront reconstruits, soit un investissement de 103 millions de dirhams.

Rappelons que la direction des routes consacre, en 2016, 170 millions de dirhams pour la réalisation de diverses études. En termes d’équipement, l’investissement prévisionnel serait de 69 millions de dirhams, dont 28 millions de dirhams pour l’obtention de deux ponts de secours. 21 millions de dirhams seront débloqués pour l’achat de 5 engins hybrides dits « unimog multitaches ». 20 millions de dirhams supplémentaires financeront l’acquisition de 12 brigades minimales au niveau provincial.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *