À la découverte de l’École de la Bourse

Démystifier, initier et vulgariser. L’Ecole de la Bourse est chargée de la difficile tâche de rendre l’univers boursier à la portée du grand public comme des professionnels. Son challenge est de le décloisonner des seuls professionnels et autres initiés pour le rendre plus en contact avec le commun des Marocains.
Créée en 2000, cette entité, qui fait partie de la direction de communication de la Bourse de Casablanca, a vu le jour pour pallier le déficit ressenti en matière d’appréhension des différentes activités boursières. Le Maroc s’est doté d’une place boursière depuis 1929.
L’année 1993 avait constitué un tournant décisif dans le développement de cette activité grâce à la promulgation d’un ensemble de textes de lois, portant sur la réforme du marché financier et la création des cadres réglementaire et technique pour assurer son fonctionnement.
Actuellement, deux événements constituent l’ossature de la politique de vulgarisation mise en place par l’Ecole. Il s’agit du championnat national de la Bourse et la tournée de la caravane de l’Ecole à travers plusieurs villes du Royaume.
La première activité est un concours destiné à permettre à des jeunes de simuler en ligne des opérations d’achat et de vente de titres boursiers. Cette opération qui sera bouclée le 28 mars a connu la participation de 2.500 candidats.
Parallèlement, l’Ecole projette démarrer sa caravane de vulgarisation boursière début du mois de mai à travers l’organisation de visites à des instituts et des écoles universitaires. Ce déplacement vers « la périphérie » est une opportunité pour les jeunes de s’initier aux finances, découvrir les autorités du marché et de tutelle, les sociétés de bourse, les gestionnaires de fonds, les dépositaires ainsi que les sociétés cotées. Outre ces deux chantiers « d’alphabétisation », la Bourse de Casablanca organisera le 20 mars prochain à son siège une rencontre à l’intention des sociétés cotées.
Objectif : sensibiliser ces entreprises au concept des clubs d’actionnaires qui sont des structures qui servent d’interfaces de contact avec les actionnaires de l’entreprise. Des intervenants étrangers prendront part à cet événement, notamment Crédit lyonnais et France Telecom.
L’étude du volet juridique lié aux dispositions régissant la relation entre l’émetteur et ses collaborateurs est inscrite également dans l’ordre du jour de ce séminaire. A rappeler que l’Ecole de la Bourse marocaine est associée à celle de la Bourse de Paris. Cette dernière ne se contente pas des formations in situ, elle a même initié récemment une expérience de formation à distance.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *