Abdelmajid Iraqui Houssaini: «Taqa Morocco amibitionne d’être la plate-forme en Afrique»

Abdelmajid Iraqui Houssaini: «Taqa Morocco amibitionne d’être la plate-forme en Afrique»

ALM : Taqa Morocco a franchi en 2014 le marché boursier. Que représente cette année pour vous ?
 

Abdelmajid Iraqui Houssaini : Nous avons passé une très belle année sous le signe de l’engagement. 2014 a été vraiment très positive. Depuis notre introduction en Bourse , le 24 décembre 2013, nous avons tenu toutes nos promesses je pourrais dire même que nous les avons dépassées. Au cours de 2014, nous avons délivré un calendrier assez précis. Les investisseurs ont appris à nous connaître. Notre objectif est d’institutionnaliser notre société, et nous sommes sur la bonne voie. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans un business stable et résilient. 2014 a été également marquée par le changement de notre patronyme. Nous sommes passés de Jorf Lasfer Energy Compagny (JLEC) à Taqa Morocco, une entité dont la part d’actionnariat marocain s’élève aujourd’hui à 15%

Votre présence sur la place casablancaise n’a-t-elle pas été impactée par les aléas du marché boursier ?

Notre performance est bonne. Si nous établissons un comparatif entre nos réalisations et les indicateurs du marché boursier, nous découvrirons que le rendement net entre dividendes et actions de Taqa Morocco est de 33% au moment où le rendement du Masi est de 15 %.

Compte tenu de ces réalisations, quelle est votre vision actuelle ?

Comme je l’ai précité , Taqa Morocco a délivré toutes ses promesses que cela soit sur le plan financier ou opérationnel. Nous avons prouvé au marché que nous détenons une capacité de développement et d’exécution réelle.
Nous venons de sortir d’un lourd investissement dont le budget s’élève à 1,6 milliard de dollars et qui a nécessité beaucoup d’efforts. Nous avons délivré un grand projet au cours de cette année relatif aux unités 5 et 6. Une réalisation qui a été faite dans les délais et avec une intégration réussie. Dans cette optique, Taqa Morocco réitère son ambition d‘accompagner le Maroc dans son mix énergétique. Vu qu’il s’agit d’un secteur réglementé, nous attendrons de voir quels sont les projets que le Royaume proposera et à ce moment là nous déciderons des opportunités d’accompagnement qui seront intéressantes pour nous et pour le gouvernement.
 

Qu’en est-il des perspectives africaines ?

Taqa Morocco a pour ambition d’être la plate-forme en Afrique. Nous comptons investir dans le mix énergétique africain qu’il s’agisse  du gaz, fuel, charbon ou des énergies renouvelables. Aujourd’hui , nous sommes présents au Gabon. Nous comptons élargir notre présence mais tout dépendra du calendrier des projets qui seront lancés dans cette région.
Quelle place occupe Taqa Maroc dans le portefeuille du Groupe ?
C’est une filiale importante du Groupe Taqa Monde. Je dirais même que c’est le plus gros «single actif» du Groupe.
Avec nos réalisations, nous avons prouvé aux actionnaires , au marché financier et à nos clients que nous sommes capable d’exécuter de grands projets et de les mettre dans les délais dans la pratique industrielle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *