Abderrafie Zouiten : «Le tourisme interne est une solution à la crise que connaît le secteur»

Abderrafie Zouiten : «Le tourisme interne est une solution
à la crise que connaît le secteur»

ALM : Il y a une tendance à la baisse sur le plan mondial concernant le trafic aérien. Comment la RAM compte-t-elle y remédier ?
Abderrafie Zouiten :  La situation est difficile mais la destination Maroc a été plus au moins épargnée. Cela nous a poussés à investir en termes d’offres pour consolider et préserver cette tendance. Pour la seule année 2009 nous avons injecté 13 avions de plus, dont 3 Boeing 737/800; 2 Boeing 767/300 et 6 avions pour notre nouvelle compagnie de ligne interne RAM Express. C’est une offre de plus qui corrobore notre confiance en un tourisme national en mesure de répondre aux attentes. C’est aussi une opportunité pour nous de vendre plus et de varier notre gamme de produits. Et qui dit plus de sièges dit plus de packages pour diversifier l’offre Maroc. Et en 2010, on renforcera notre flotte par 4 autres avions : 2 Boeing 737/800 et 2 Boeing 787/300. Ce sont des avions de dernière génération pour passer à la dimension longs-courriers.

En termes d’accompagnement, quelle est votre stratégie pour consolider vos rapports avec les agences de voyage et activer le tourisme interne ?
Il suffit de préciser à ce propos que le chiffre d’affaire réalisé par ces agences est passé de 55 à 75 % du chiffre d’affaires global de la RAM. Il se peut qu’il y’ait des difficultés mais nous sommes prêts à les aplanir avec les agences. D’autant plus que nous allons proposer des packages (avion + séjour) pour encourager ces agences à s’orienter vers une vocation touristique pertinente et performante. Le tourisme interne est aussi une solution à la crise que connaît le secteur sur le plan mondial et c’est dans ce sens que nous avons adopté une nouvelle politique tarifaire pour connecter à bas prix l’ensemble des régions du Royaume. On lancera aussi des packages de et vers l’ensemble des villes à fort potentiel telles que : Oujda, Tanger, Fès, Agadir et Casablanca.

On a souvent reproché à la RAM d’avoir zappé l’Oriental. Est-ce par manque de rentabilité ?
C’était une insuffisance qui concernait plusieurs de nos offres en interne. Ceci dit, la RAM ne peut rester insensible à l’essor que connaît l’Oriental. Cette nouvelle approche s’inscrit dans le cadre d’une refonte de nos lignes intérieures pour qu’elles soient mieux appropriées.
Pour se faire, on vient de créer une nouvelle compagnie complètement dédiée aux lignes internes: la RAM Express. C’est un nouveau réseau avec de nouveaux appareils car nous allons lancer 6 avions ATR (pour 70 et 72 places) avec une flotte de 8 avions pour assurer des dessertes en mesure de répondre aux attentes.
Il y aura aussi une politique tarifaire intéressante complètement dédiée à ces lignes avec des fréquences plus adéquates. Par exemple un aller-retour Casablanca-Oujda débutera à partir de 495 DH TTC. On commencera dès ce début juin avec 3 fréquences quotidiennes le matin, l’après-midi et le soir avec deux Boeings et un ATR. On se limitera à 4 fois par semaine de juin à août, en attendant le lancement officiel de la RAM Express pour carrément couvrir l’Oriental 7/7 à partir du 17 août.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *