Abderrafie Zouiten : «Notre objectif est d’arriver à consolider un vol quotidien Casablanca-Moscou»

Abderrafie Zouiten : «Notre objectif est d’arriver à consolider un vol quotidien Casablanca-Moscou»

ALM : La RAM a procédé au lancement d’une desserte aérienne reliant Casablanca à Moscou. Quelles sont les raisons qui ont poussé la RAM à lancer cette ligne ?
Abderrafie Zouiten : Royal Air Maroc a ouvert la destination Moscou au départ de Casablanca le 15 mars 2011 à raison de trois fréquences hebdomadaires avec une configuration avion équipé en sièges classe affaires. Cette nouvelle desserte se justifie par l’importance du potentiel que présente le segment tourisme au départ du marché russe : plus de 2,3 millions de touristes russes se sont rendus en Turquie, 2,2 millions en Egypte, plus de 200.000 en Tunisie. Sur la destination Maroc et bien qu’ayant progressé ces dernières années, le nombre de touristes russes qui se rendent au Maroc demeure très faible, à savoir 33.000 par an en 2010. Ce chiffre ne reflète absolument pas la place à laquelle peut prétendre notre pays. Cette ouverture donc vient développer le flux touristique russe sur le Maroc accompagnant ainsi la Vision 2020, mais également permettra un rapprochement entre les communautés d’affaires des deux pays. En faisant mieux connaître le Maroc aux hommes d’affaires russes, l’attractivité de notre pays en termes d’investissement sera renforcée. Par ailleurs, l’ouverture de cette ligne permettra également de développer notre Hub de Casablanca et de mieux connecter les marchés Afrique, Europe du Sud, Amérique du Nord avec Moscou.

Quel serait l’impact de cette liaison aérienne sur les relations maroco-russes ?
Cette liaison permettra à n’en pas douter de renforcer encore plus ces relations. La présence de Son Excellence l’ambassadeur de la Fédération de Russie à Rabat et du consul général à Casablanca lors du vol inaugural témoigne de l’intérêt porté à l’ouverture de cette ligne. La prochaine rencontre du Conseil maroco-russe du 22 au 29 mai 2011 au Maroc qui prévoit la présence d’un nombre important d’hommes d’affaires et de décideurs russes est un exemple qui illustre bien les possibilités de coopération. Les échanges mutuels, artistiques et sportifs seraient également multipliés. L’ouverture de cette ligne contribuera donc à faciliter et à consolider les liens entre les deux pays. En termes de durée de vol, cela se traduit par un gain minimum de 8 à 10 heures de vol comparativement au passage via l’Europe.

Avez-vous prévu d’autres liaisons directes avec la Russie?
Aujourd’hui, nous concentrons nos efforts sur Moscou et sa région qui représente le potentiel le plus important. A terme, notre objectif est d’arriver à consolider un vol quotidien Casablanca-Moscou, ce qui facilitera significativement les déplacements.  Je rappelle que les citoyens russes ne sont pas soumis au visa pour se rendre au Maroc. Par ailleurs, nous avons signé un accord de partenariat avec la compagnie russe Aeroflot, compagnie internationale très importante, afin d’assurer le pré acheminement des passagers de toutes les villes de province, notamment Saint- Petersbourg, Rostov, Saratov, renforçant ainsi le maillage sur la Russie qui, comme vous le savez, est un très vaste pays. Le point d’entrée à Casablanca permettra d’offrir toutes les autres destinations touristiques marocaines Agadir, Marrakech, Oujda, Fès, Ouarzazate. Bien entendu et en fonction de la demande, des vols charters au départ de Moscou ou d’autres villes en Russie pourraient être programmés ; la clientèle russe appréciant le balnéaire, des opportunités très intéressantes se présentent sur Agadir.

Quel est votre plan d’action 2011 en termes de nouvelles liaisons ?
Notre compagnie a été très volontariste en termes d’expansion de son réseau. Cela obéit à une stratégie qui vise à renforcer son activité moyen-courrier mais plus particulièrement de soutenir davantage le développement du réseau long-courrier. Ainsi durant l’année 2010, onze nouvelles routes ont été ouvertes. Je citerai pour l’exemple Berlin, Varsovie, Malaga, Zurich, Vienne, Pointe Noire, Bangui, Munich. Les dessertes touristiques ont également été renforcées par l’ouverture de la ligne directe Lyon-Agadir, Marrakech-Munich. Pour 2011, six nouvelles routes sont programmées : Valence, Moscou, Luanda, Porto, Marrakech-Lisbonne et Agadir-Nantes. Cette stratégie d’élargissement du réseau de Royal Air Maroc est très importante. Elle permet à la fois de renforcer l’attractivité de notre Hub de Casablanca en multipliant les opportunités de ventes mais également d’améliorer notre productivité en optimisant l’utilisation de nos ressources. Nous prévoyons également pour, au plus tard fin 2012, l’ouverture d’un point en Amérique du Sud, le Brésil, et en Asie la Chine. A terme, notre pays sera relié aux zones les plus développées économiquement à travers le monde et plus particulièrement ce qu’on appelle communément les BRIC. Chose qui ne manquera pas d’avoir un impact positif sur son image, les flux touristiques et les déplacements des hommes d’affaires. Le positionnement de Casablanca en tant que place financière en sera renforcé.

La RAM et Aeroflot renforcent leur coopération
La Royal Air Maroc et la compagnie aérienne russe «Aeroflot» ont signé, jeudi 17 mars à Moscou, un mémorandum d’entente portant sur la consolidation de la coopération entre les deux compagnies dans le domaine du transport aérien. S’exprimant lors de la cérémonie de signature, le directeur général-adjoint de la Royal Air Maroc, Abderrafie Zouiten, a indiqué que ce mémorandum permettra aux deux compagnies d’étendre leur présence internationale dans le domaine du transport aérien aux pays de l’Europe de l’Est, de l’Afrique, de l’Amérique latine et de l’Europe du Sud, et de promouvoir la destination Maroc dans le marché russe. Les compagnies aériennes marocaine et russe se distinguent par leur service de qualité, qui leur permettra de faire face à la compétitivité et d’attirer de nouveaux clients, a-t-il ajouté. Pour sa part, la Chargée de la coopération et du partenariat au sein d’Aeroflot, Natalia Timorazova, a souligné que cet accord sert les intérêts des deux pays, précisant que les deux compagnies jouissent d’importantes positions à l’échelle mondiale, notamment africaine et européenne. De son côté, l’ambassadeur du Maroc en Russie, Abdelkader Lachhab, a souligné que ce mémorandum s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération et des relations économiques entre le Maroc et la Russie. Pour rappel, Aeroflot Russian Airlines est la compagnie aérienne nationale russe la plus importante en Russie. Elle opère depuis l’aéroport international Cheremetievo. Elle a été créée en 1932 et est membre à part entière de l’alliance SkyTeam depuis le 14 avril 2006. Elle dispose de six succursales en Russie: à Saint-Pétersbourg, Sotchi, Magadan, Krasnoïarsk, Kaliningrad et Vladivostok. Considérée parmi les plus anciennes compagnies aériennes du monde, Aeroflot a fêté son 88ème anniversaire en février 2011.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *