Accor : Droit pour les syndicats de s’exprimer sur l’Intranet

Le groupe Accor a mis en place depuis le 1er juillet de nouveaux modes d’information utilisant l’Intranet dans le domaine social en application d’un accord signé le 17 mai avec les organisations syndicales, révèle Liaisons sociales, paru hier. Selon le quotidien, l’accord intéresse les 29.000 salariés du groupe travaillant en France et porte sur la mise à disposition du réseau Accortel au profit des organisations syndicales.
Ces dernières disposent d’un tableau d’affichage électronique national appelé Espace syndicats accessible dans l’Intranet à la rubrique ressources humaines de la page d’accueil.
Les syndicats obtiennent aussi une messagerie permettant au salarié consultant le panneau électronique de laisser un message mais, la diffusion de tracts, le téléchargement de bandes-son et les causeries inter-actives sont interdites conformément à l’accord.
La direction d’Accor dispose d’un droit de réponse sur le site syndical et se réserve la possibilité de « fermer momentanément ou définitivement le panneau électronique en cas d’abus, voire de porter l’affaire en justice, selon les termes de l’accord, rapportés par Liaisons sociales. La mise à disposition d’un micro-ordinateur et d’une imprimante » et la prise en charge de la formation de deux personnes par organisation syndicale par la direction pour l’utilisation de ce matériel est également prévu dans l’accord signé par tous les syndicats à l’exception de la CFTC. Accor présent dans 140 pays avec 147.000 collaborateurs est leader européen dans l’univers du voyage, du tourisme (plus de 3.700 hôtels) et des services aux entreprises et aux collectivités publiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *