Accord d’Agadir : réunions de concertation à Amman

Accord d’Agadir : réunions de concertation à Amman

Les pays parties à l’accord arabo-méditerranéen de libre-échange (Accord d’Agadir) ont entamé, mardi à Amman, des réunions au niveau des experts, destinées essentiellement à la coordination des positions sur les nouvelles règles d’origine euro-méditerranéennes. Les hauts fonctionnaires des pays membres (Maroc, Egypte, Tunisie et Jordanie) se pencheront sur l’examen d’un document présenté par le Maroc relatif à l’article 15 de l’Accord d’Agadir, portant sur les mesures de sauvegarde (défense commerciale), suite à la constatation de lacunes dans l’interprétation et la mise en application de ses dispositions. Les quatre partenaires de cet espace sont appelés à unifier leurs positions en prévision de toute négociation sur de nouvelles règles d’origine entre les deux rives de la Méditerranée ou de leur modification au niveau de l’UE, qui se penche actuellement sur l’élaboration d’un nouveau protocole y afférent, souligne une source de l’Unité technique de l’Accord d’Agadir, qui abrite les travaux de ces réunions. La même source rappelle que partant du fait que ces négociations sont à caractère multilatéral et non bilatéral, il devient nécessaire pour les quatre pays d’intensifier les concertations et de coordonner leurs positions en vue de défendre et de préserver leurs intérêts vis-à-vis des autres acteurs du processus euro-méditerranéen. Les ministres du Commerce, réunis en décembre 2009 à Bruxelles dans le cadre de la 8ème Conférence Euromed, avaient souligné l’importance d’impliquer les partenaires de la rive Sud dans les travaux effectués par l’UE sur la définition de nouvelles règles d’origine.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *