Accord de coopération: La Côte d’Ivoire unit le Maroc et la France

Accord de coopération: La Côte d’Ivoire unit le Maroc et la France

Le Maroc et la France s’unissent pour répondre ensemble à l’intérêt qu’ils partagent pour le marché ivoirien. C’est dans ce sens qu’un accord de coopération destiné à établir un partenariat plus étroit entre la Chambre de commerce et d’industrie du Maroc en Côte d’Ivoire (CCIM-CI) et la Chambre de commerce et d’industrie France Côte d’Ivoire (CCI-France Côte d’Ivoire), a été signé, mardi 3 mars, à Abidjan.

Ainsi, paraphé par Abdelilah El Hamdouni, président de la CCIM-CI et Jean-Louis legras, président de la CCI France Côte d’Ivoire, cet accord s’inscrit en droite ligne des liens de coopération existant entre le Maroc et la France, et répond à l’évidence de l’attrait pérenne du marché ivoirien pour les deux pays.

De même, cet accord cadre parfaitement avec la présence significative de la communauté d’affaires marocaine et française en Côte d’Ivoire, aux côtés des Ivoiriens, regroupés au sein des deux Chambres respectives, et témoigne de la volonté de créer entre les deux instances une véritable synergie de collaboration au service du rapprochement économique stratégique entre la France, le Maroc et la Côte d’Ivoire. Dans le même sillage, l’accord signé en présence notamment de l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Mustapha Jebari et de son homologue français, Georges Serre, traduit le désir de partage de la valeur ajoutée afin de créer durablement des emplois et assurer un développement soutenu en Côte d’Ivoire.

Aussi, en vertu de cette convention, les parties signataires s’engagent notamment à coopérer étroitement pour renforcer, avec le concours des hommes d’affaires ivoiriens, la présence de leurs communautés d’affaires respectives afin de répondre concrètement aux enjeux de l’économie ivoirienne et participer ainsi à son émergence.

C’est ainsi que les deux Chambres se sont mises d’accord pour analyser les conditions de rapprochement entre entreprises dans la perspective de présenter des offres communes et complémentaires, de mobiliser les compétences et les expertises disponibles au sein des communautés marocaine et française, et d’intensifier les échanges entre adhérents à l’occasion de rencontres d’affaires qui seront organisées. Par la même occasion, il a été décidé d’instaurer un comité de suivi, dont l’objectif sera de mettre en cohérence les axes de coopération définis.

Par ailleurs, dans une allocution de circonstance, l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire a mis en avant les nouvelles orientations de SM le Roi Mohammed VI prônant l’implication effective du secteur privé dans les efforts de développement, tout en réitérant l’engagement, sans relâche, du Royaume en faveur d’une coopération Sud-Sud plus étroite et mutuellement avantageuse vis-à-vis des pays africains frères et amis.

M. Jebari a, dans ce sillage, rappelé les différentes visites effectuées par SM le Roi Mohammed VI en Côte d’Ivoire ainsi que par le président ivoirien Alassane Ouattara au Maroc et qui se sont soldées par la signature de plusieurs accords de coopération dans divers domaines, à même d’insuffler une nouvelle dynamique aux relations amicales et fraternelles unissant le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *