AccorHotels : Progression du chiffre d’affaires de +7,4%

AccorHotels : Progression du chiffre  d’affaires de +7,4%

Les performances du Groupe Accor continuent sur une courbe positive. Le premier trimestre de l’année 2017 est marqué par un chiffre d’affaires atteignant 425 millions d’euros, en progression de 35,4% en données publiées et de 7,4% en données comparables.

Par ailleurs, les effets de périmètre (acquisitions et cessions) ont contribué favorablement pour 82 millions d’euros (+26%), grâce notamment aux apports de Raffles, Fairmont, Swissotel, Onefinestay et JohnPaul. Notons que les effets de change ont un impact positif de 6 millions d’euros, principalement dû au réal brésilien (+8,2M€) et au dollar australien (+4,3M€). «Les tendances observées au cours du premier trimestre dans la grande majorité des régions reflètent un environnement porteur pour l’hôtellerie. Cela est notamment le cas sur nos trois marchés principaux : la France, l’Europe et la région Asie Pacifique», explique Sébastien Bazin, président-directeur général de AccorHotels. «Dans le même temps, les nouvelles activités réalisent de bonnes performances, grâce notamment au soutien d’ AccorHotels. Parallèlement, le Groupe poursuit sa croissance, son ouverture vers de nouveaux métiers, et son leadership dans le luxe avec de nombreuses acquisitions créatrices de valeur : Rixos et BHG dans l’hôtellerie, Availpro, Potel & Chabot et VeryChic dans les nouveaux métiers. Enfin, le processus de filialisation d’AccorInvest suit son cours. AccorHotels est donc parfaitement en ligne avec ses objectifs 2017», souligne-t-il.

Pour rappel, au cours du premier trimestre, AccorHotels a développé 35 hôtels et plus de 7.000 chambres. A fin mars 2017, le pipeline du groupe représente 951 hôtels et 176.000 chambres. Cette progression du chiffres d’affaires est notamment liée aux fortes croissances pour HotelServices (+5,6%) et les nouvelles activités (conciergerie, location de résidences privées de luxe et services digitaux aux hôteliers indépendants (+10,4%). De ce fait, le Groupe enregistre au premier trimestre 2017 un chiffre d’affaires en progression de 7,4% à périmètre et change constants (pcc), malgré un jour d’activité de moins qu’au premier trimestre 2016. Le chiffre d’affaires des actifs hôteliers détenus par le Groupe, essentiellement en Europe centrale et en location au Brésil, progresse également de 5,8%. Le groupe rappelle dans le même cadre que le chiffre d’affaires d’HotelServices, qui exploite sous contrat de franchise et de management 4.158 hôtels (586.578 chambres) à fin mars 2017, s’établit à 394 millions d’euros, en hausse de  34% en données publiées. Cette progression résulte d’une activité très soutenue dans la majorité des régions, de bases de comparaisons favorables, notamment en France et en Belgique, et dans une moindre mesure, du décalage des vacances de Pâques sur le mois d’avril.

Le bilan du groupe montre également qu’en France et en Suisse, le chiffre d’affaires est en repli de 0,6% en données comparables. Ce recul est notamment lié à un jour d’activité en moins, et à la conversion d’une soixantaine d’hôtels de Grape Hospitality en franchise en juin 2016. Cependant, le RevPAR est en nette progression (+5,0%), porté par un taux d’occupation en hausse de 2,7 pts et des prix stables.

La région Moyen-Orient Afrique a pour sa part enregistré  une progression de 1,9% de son chiffre d’affaires, avec des situations contrastées entre le Maroc et Dubaï, très solides, et des marchés plus difficiles comme les Emirats, l’Arabie Saoudite, l’Angola ou l’Algérie, pays sensibles aux cours du pétrole.

Très bien orientée, l’activité en Asie Pacifique s’est également accrue de 10,6%, soutenue par le segment Luxe (RevPAR +6,4%), et par un développement toujours rapide. L’Amérique du Nord, Centrale et Caraïbes restent solides malgré le recul notable des arrivées de touristes étrangers dans les grandes métropoles des Etats-Unis. AccorHotels bénéficie d’un parc bien réparti des hôtels Fairmont entre les USA et le Canada, et d’une présence forte dans des villes américaines moins exposées à la clientèle internationale. Le RevPAR de la région progresse ainsi de 3,6%. La progression de 0,1% en données comparables du chiffre d’affaires n’intègre pas Fairmont, mais exclusivement les hôtels inclus dans le groupe au T1 2016, plus exposés à des marchés comme New York ou Miami.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *