Activité minière en baisse

Activité minière en baisse

Le groupe Managem a eu une année 2003 particulièrement difficile. En témoignent les derniers résultats d’activité, rendus publics lors d’une conférence de presse tenue lundi. Ainsi, le groupe a réalisé en 2003 un chiffre d’affaires de 1,691 milliard de DH, contre 1,777 milliard de DH, soit une baisse de 5 %.
Pour le P-DG du groupe, M. Benyakhlef, ce résultat est dû à la mauvaise conjoncture internationale des cours et à la baisse de parité dollar-dirham qui ont marqué l’année de référence. Parallèlement, quatre des cinq principales mines ont connu une baisse de leur production en teneur et en tonnage. La mine de Guemassa a traité durant l’année 2003 pour ses trois minerais (zing, plomb et cuivre), plus de 1,187 million de tonnes contre plus 1,326 million de tonnes en 2002, précise M. Benyakhlef. Pour la mine d’argent Imiter, celle-ci a traité cette année 76.053 tonnes de production pour 153.933 kg de métal, contre 411.926 tonnes pour 219.590 kg de métal produit en 2002. La mine d’or Akka a traité, durant la même année, 310.128 tonnes pour 1876 kg d’or produit, contre 377.193 tonnes et 2669 kg de métal produit en 2002.
La fluorine a également accusé une baisse en production (207.001 tonnes) et en teneur contre 286 960 tonnes de production en 2002. En revanche, la mine de cobalt a réalisé en 2003, une progression en tonnage traité de 1,17%, soit 155.648 tonnes, contre 147.586 tonnes en 2002. La production du métal a atteint 1404 tonnes, contre 1343 tonnes l’année précédente. Sur le plan international, la mine d’or de Kinero en Guinée a traité 437.627 tonnes contre 295.919 tonnes en 2002, pour une production de métal de l’ordre de 1453,4 kg, contre 1306,5 kg en 2002. M. Benyakhlef a annoncé au passage que le Conseil d’administration a décidé de geler la distribution du dividende pour l’année 2003 pour permettre le financement des projets programmés. Il s’agit notamment des projets concernant ceux de Draa Sfar dans la région de Marrakech, dont le démarrage de la production est prévu pour le deuxième trimestre de l’année en cours, le projet de Samira au Niger, qui sera opérationnel en octobre prochain et le projet aurifère Mana au Burkina Faso qui sera lancé en fin 2004.
Dans cette lignée, le groupe Manager compte poursuivre les améliorations des performances opérationnelles.
Objectif : contrebalancer les effets de baisse de teneur et de modification de la morphologie des gisements. À court terme, le groupe table sur l’évolution des résultats qui devraient profiter de la hausse des cours, essentiellement celle du cobalt. Concernant les résultats de l’exercice 2003 de la Société métallurgique d’Imiter, M. Benyeklef a relevé une baisse du chiffre d’affaires qui s’est établie à 310,9 millions de DH contre 391,6 millions de DH en 2002. Il a par ailleurs annoncé que le conseil d’administration a décidé de distribuer un dividende de 50 dh/action pour l’année 2003.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *