Addoha a vendu 25.600 logements en 2012

Addoha a vendu 25.600 logements en 2012

Décidément Addoha ne sait pas faire autrement qu’afficher de bonnes performances. Ainsi, en dépit d’un ralentissement dans tout le secteur, le Groupe Addoha a réalisé de bonnes prouesses commerciales durant l’exercice 2012. Et donc, s’appuyant sur une politique marketing agressive, le groupe a réussi à écouler 26.956 biens, soit un chiffre d’affaires sécurisé de 16 milliards de dirhams. Aussi, en 2012, le groupe a conclu la vente définitive de 25.627 unités dont 94% relevant du logement social et moyen standing. Dans le volet production, il est à relever qu’Addoha a réussi la mise en œuvre de 26.861 biens titrés à la conservation foncière et maintient, de ce fait, son leadership. Par ailleurs, le roupe de Anas Sefrioui a réalisé, en 2012, un chiffre d’affaires consolidé de l’ordre de 9,42 milliards de dirhams dont 6,3 milliards de dirhams générés par l’habitat social et moyen standing. Le résultat d’exploitation consolidé a enregistré une performance d’environ de 2,61 milliards de dirhams en progression de 19% par rapport à l’exercice précédent. De même, le résultat net consolidé s’est inscrit en progression de 3% par rapport à 2011, soit un encours de 1,96 milliard de dirhams à fin 2012.
En matière de perspectives, le Groupe Addoha oriente ses choix stratégiques de 2013 vers une croissance rentable et maîtrisée, permettant de dégager des flux de trésorerie positifs. Ce choix reflète la volonté du groupe de consolider sa structure financière et d’améliorer son taux d’endettement. C’est ainsi que le Groupe Addoha a mis en place en 2012 des actions stratégiques pour la période 2012-2015, de nature à consolider et renforcer la solidité de ses fondamentaux. Il vise, notamment, l’optimisation du BFR à travers la réduction des délais d’encaissement avec un objectif de réduire de trois mois les délais d’encaissement des créances à l’horizon 2015, permettant ainsi une amélioration du BFR et de la trésorerie. Mais aussi, le reprofilage du planning de production avec pour objectif d’optimiser et de lisser le cycle de production à travers une meilleure planification sur l’année de manière à rationaliser les décaissements et accélérer les encaissements, afin d’éviter la concentration des unités produites en fin d’année. Il vise également la maîtrise des frais généraux dans l’objectif d’améliorer la marge opérationnelle à travers une rationalisation des frais généraux, en réduisant de 1% leur part dans le chiffre d’affaires. Et enfin le groupe tend à l’optimisation du financement de l’acquisition du foncier pour les prochaines années dans l’objectif, à terme, est de diversifier les modes de financement ainsi que la mise en place de nouveaux schémas d’acquisition. «Ces plans d’actions dont les premiers fruits se sont fait sentir dès le 4ème trimestre 2012, permettront de dégager une trésorerie excédentaire consolidant ainsi la structure financière du groupe», explique la communication financière d’ Addoha.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *