Addoha boucle sa souscription

Addoha boucle sa souscription

C’est aujourd’hui, 20 juin 2006, que sera clôturée la période de souscription pour l’introduction en Bourse par cession de 35% du capital de Douja Promotion Groupe Addoha. Montant de l’opération : 2.764.125.000 dirhams. Il s’agit de l’une des plus fortes introductions qu’ait connues  la Bourse de Casablanca. L’offre est ouverte aux salariés de l’entreprise, aux personnes physiques, aux personnes morales et aux institutionnels marocains et étrangers. Pour les responsables de ce groupe immobilier, qui viennent de  boucler un road-show dans cinq pays arabes, l’opération s’est bien passée. Tant au niveau des institutionnels que des personnes physiques, la demande a couvert plusieurs fois les 4 725 000 actions offertes. A Dubaï et dans les autres pays du Moyen Orient, le road-show a recueilli beaucoup d’échos auprès de la communauté d’affaires.  Le fait que le groupe ait une large maîtrise de l’amont de l’activité, en disposant d’une matière première abondante (terrains), est un gage de pérennité.  «Notre plan de développement, solide, basé d’ici plusieurs années sur des terrains qui nous appatiennent en propre et non des projections, a été  plébiscité par les investisseurs», estime Hassan Ben Bachir, conseiller à la présidence.
Et d’ajouter, concernant les informations, les intentions de son groupe sur un développement international: «Ce dont on est pour le moins sûr, c’est que tous nos programmes d’investissements seront réalisés par notre entreprise». Pas d’indications par contre sur un éventuel rapprochement avec un groupe étranger. Du côté de la Banque Conseil, Attijari Finances Corp, le ton est aussi à la satisfaction. «Beaucoup d’échos favorables auprès des principaux syndicats de placement», indique un responsable de cette entité. Les résultats définitifs seront connus cette après-midi. A titre d’information, la société Douja Promotion Addoha a été fondée en 1988 à l’initiative de Anas Sefrioui, actuellement P-dg. De 1995 à 2005, le groupe s’est hissé au rang de leader national du secteur des logements économiques avec à la clé respectivement  la signature de six conventions avec l’Etat dans le cadre de l’article 19 de la loi de Finances 1999-2000 et en décembre 2005 la signature d’une convention-cadre avec le ministère délégué chargé de l’Habitat dans le cadre de la politique de promotion de partenariat entre le secteur public et le secteur privé. La première convention signée à travers la filiale Immolog porte sur un nombre minimum de  2 500 logements. La convention de 2005, plus importante, porte sur 50 000 logements dans les villes de Casablanca, Tanger, Rabat, Salé, Marrakech, Agadir et Tamesna.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *