Addoha investit dans le tourisme

Douja Promotion Groupe Addoha se lance en force dans le tourisme.  Le groupe d’Anas Sefroui compte investir 11 milliards de dirhams dans la capitale sur les cinq prochaines années. Samedi dernier au Palais royal de Casablanca, lors d’une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI, des mémorandums d’entente ont été signés entre l’Etat et ce groupe immobilier, pour des investissements concernant le tourisme et l’immobilier dans la région de Rabat.
Ces projets concernent l’aménagement du terrain actuel du parc zoologique Témara et la réalisation d’un nouveau zoo répondant aux standards internationaux pour une enveloppe budgétaire de 4,7 milliards de dirhams.
Addoha compte également aménager la Plage des Nations, située à environ 15 km de Rabat, sur une superficie de 450 hectares, comprenant des milliers de résidences et des hôtels, des restaurants, en plus de marinas et d’un golf de 18 trous. Ce projet nécessitera une enveloppe budgétaire de plus de 6 milliards de dirhams. Lors de cette cérémonie de signature, Anas Sefrioui, président-directeur général de ce groupe, a indiqué que ces projets seront lancés incessamment. «On procédera prochainement à la réalisation des études techniques relatives à ce projet.
Les régions de Bouknadel et Salé bénéficieront pleinement de ce projet qui constitue le prélude au lancement d’autres initiatives similaires devant générer de grandes perspectives d’emplois», a-t-il annoncé. En fait, ces investissements permettront de créer à terme 15.000 emplois. En lançant ces projets, Addoha confirme sa position de leader dans le secteur de l’immobilier marocain et sa forte assise financière.
En effet, les réalisations enregistrées au 30 juin 2006 sont conformes et même supérieures aux chiffres annoncés dans le cadre du business plan établi à l’occasion de l’introduction de la société à la Bourse de Casablanca, se félicite le management d’Addoha (voir encadré ). Le déploiement de la société opéré début 2006 sur six autres villes du Royaume (Tanger, Marrakech, Agadir, Fès, Salé et Tamesna), parallèlement à la poursuite et à l’accroissement de ses réalisations à Casablanca, lui conférera une dimension encore plus grande avec, dès 2007, une production de 15.000 logements par an, selon la même source. 
Pour sa part, Adil Douiri a noté «qu’il s’agit là d’un grand projet, dont la réalisation est prise en charge, pour la première fois, par un investisseur national. Cette initiative vise à associer les opérateurs privés dans les plans de développement économique du pays». 

Un excellent résultat semestriel
Le chiffre d’affaires d’Addoha au 1er semestre de cette année s’établit à plus de 600 millions dirhams, soit 40 % de l’objectif annuel de 1,5 milliard dirhams, alors qu’au 30 juin 2005, il représentait seulement 37,7 % de celui de 2005. Selon les analystes de ce groupe, cette avance dans la réalisation du chiffre d’affaires s’accompagne d’une forte amélioration de la marge nette qui passe de 32,5 % au 1er semestre 2005 à 34 % au 30 juin dernier, soit une augmentation de 4,62 %. Ce taux de marge devrait perdurer sur l’ensemble de l’année. Le résultat net devrait donc augmenter de 8,74 % par rapport au business plan pour atteindre 510 millions dirhams.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *