Addoha : un succès au-dela du Maroc

Addoha : un succès au-dela du Maroc

Après une tournée dans cinq pays du monde arabe, c’est à  Paris, le 19 juin, que le groupe Addoha et BMCE Capital ont organisé un show. Etaient présents, le président du groupe, Anas Sefrioui accompagné de son senior management ainsi que Jaloul Ayed, président du directoire de BMCE Capital et Youssef Benkirane, directeur général de BMCE Capital Bourse. Cette tournée organisée en partenariat avec CM-CIC Securities, a été l’occasion de présenter l’opération d’introduction en Bourse du Groupe Addoha à pas moins de douze investisseurs institutionnels, à travers des rencontres one-to-one.
Séduits par les perspectives d’évolution du Groupe Addoha et par la vision de son président, les investisseurs approchés ont, dès le lendemain de cette tournée, confirmé leur intérêt d’investir dans le Groupe, en présentant leurs demandes de souscription qui totalisent 550 millions de dirhams.
D’après les informations, parmi les souscripteurs, l’on compte le groupe CIC,  Axa Investissement Manager et plusieurs gestionnaires privés de portefeuille d’Asset Management.  Plus d’une quarantaine de souscripteurs ont répondu présents, note Hassan Ben Bachir, conseiller à la présidence du Groupe marocain : «nous avons aussi eu des informations sur des souscriptions venant d’autres pays européens et probablement des USA». Ce succès intervient au moment même où à la Bourse de Casablanca, les informations en provenance des différents syndicats de placement du titre font état d’un “véritable raz de marée“. L’action Addoha aurait été souscrite entre 15 et 20 fois. Exactement  au taux de 18 fois, précise un analyste de la place.
Normalement c’était hier, 26 juin, que les membres du syndicat de placement devaient remettre  à la Bourse de Casablanca en sa qualité de centralisateur de l’opération le fichier des souscripteurs ayant participé à l’opération. Les résultats de l’allocation seront communiqués aux membres du syndicat de placement ce 29 juin 2006, une semaine avant le début de la cotation. L’OPV clôturée le 20 juin 2006 portait sur 4 725 000 actions au prix unitaire de 585 dirhams, pour un montant global de 2764125 000 dirhams. 
Outre qu’une telle opération permet au Groupe de faciliter le recours à des financements externes grâce à un accès direct aux marchés financiers, il s’agit surtout de pérenniser l’entreprise en ouvrant son capital aux institutionnels. Pour sa part, chez le staff du groupe, l’on se veut prudent tout en reconnaissant que la souscription aurait dépassé largement les 10%. Du coup, face à cet engouement, il est désormais question de revoir le business plan. «Nous réservons de bonnes surprises à nos investisseurs», précise un haut cadre du Groupe. D’autres investissements en sus des programmes déjà prévus ?  Le moins que l’on puisse dire est qu’il s’agit d’un élargissement du business plan dans le bon sens. Rendez-vous est donc pris dès le lendemain de la cotation du titre, à savoir le 6 juillet 2006.
A noter qu’il s’agit du premier  road show à être effectué à Paris par une entreprise marocaine s’introduisant en Bourse et appelée à être exclusivement cotée à la Bourse de Casablanca. Son grand succès est une nouvelle confirmation de la confiance grandissante des investisseurs étrangers dans le potentiel du marché boursier marocain en général, et du développement du Groupe Addoha en particulier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *