Adil Rais à la tête de la CGEM-Nord

Adil Rais à la tête de la CGEM-Nord

Le nouveau binôme appelle à la création de plus d’antennes de la Confédération dans la région

L’Union régionale du Nord de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) vient de tenir son assemblée générale élective. Respectivement président et l’un des principaux fondateurs de l’Association de la zone industrielle de Tanger (Azit) et présidente régionale de l’Association des femmes chefs d’entreprises du Maroc (Afem), Adil Rais et sa colistière Chaabia Balbzioui Alaoui ont réussi à remporter cette élection avec 431 voix contre 179 obtenues par l’autre seul binôme rival, composé du président de l’Union régionale du transport et de la logistique du Nord, El Mootamid Abbad Andaloussi et le directeur général de On Time Trans, Mohamed Chaoui. M. Rais a ainsi été élu par ses pairs à la tête de cette entité. En attendant la constitution du nouveau bureau 2018-2021, Mme Balbzioui joue désormais et comme le veut la tradition, le rôle de première vice-présidente. Et comme il l’a évoqué lors de leur campagne, le nouveau binôme a fait part, à l’issue de cette assemblée générale élective, de son intention de poursuivre son implication dans des actions et des activités d’intérêt général et s’engage à défendre avec conviction les intérêts des entreprises de la région. «Nous continuons d’accompagner l’entreprise et chercher d’assurer les équilibres sectoriels, économiques et le développement de la région», a indiqué M. Rais.

Comme il l’avait toujours réclamé lorsqu’il était vice-président de la CGEM-Nord pendant les deux mandats consécutifs du président sortant Kamal Mazari, l’intervenant a encouragé les responsables du bureau central à donner à la CGEM régionale la place qui lui convient au sein de la Confédération et militer pour une réforme conforme aux objectifs de la régionalisation avancée. Vu l’importance de la section nordique, considérée comme la plus active et la plus dynamique, «nous demandons plus d’autonomie au niveau du statut, d’organisation, des ressources et des moyens», a dit M. Rais, faisant part de l’engagement du nouveau binôme présidentiel pour la création de nouvelles antennes de la CGEM dans les villes de la région et avec des moyens et ressources suffisants.

Les deux nouveaux président et vice-présidente ont, pour la même occasion, réaffirmé leur soutien et leur encouragement pour l’entrepreneuriat féminin et l’ascension de la femme dans la chaîne de responsabilité au sein des entreprises et des instances d’associations professionnelles. «Nous voulons plus de femmes membres et responsables possibles pour atteindre l’équilibre homme-femme à l’intérieur de notre bureau», a dit M. Rais.

Il est à noter que parmi les actions présentées par le nouveau binôme présidentiel, c’est de travailler à la simplification des procédures d’investissement et à l’amélioration du climat d’affaires et d’agir pour une fiscalité locale plus génératrice d’emplois et encourageant les investissements industriels et logistiques. Il s’agit également de contribuer à la mise en place d’une réforme de la formation professionnelle adaptée aux besoins des entreprises et sensibiliser les opérateurs économiques du Nord à l’importance de la digitalisation et des SI (sciences de l’information).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *