Administration : Trois gagnants du Prix e-Mtiaz-2007

Le Premier Ministre, Driss Jettou a inauguré mercredi à Casablanca, la troisième édition du Forum annuel de l’administration numérique "e.forum 2007", organisée cette année sous le thème "Vers une Administration territoriale numérique". Driss Jettou a, par la suite, présidé la cérémonie de remise du Prix e-Mtiaz-2007, décerné cette année à trois gagnants ex aequo: meilleur portail communicationnel : Bouquet CORCAS, meilleur backoffice : e-wilaya, "wilaya du grand Casablanca et wilaya de la Région Souss Massa-Dra" et meilleur système intégré de gestion des ressources humaines : ministère des Finances et de la Privatisation.  Concernant le "Prix d’encouragement", il a été remporté par 3 lauréats : portail informationnel du ministère du Tourisme, Service social : e-CMR et modèle d’extra net de la caisse centrale de garantie.  Pour la catégorie "initiatives louables", la commission de sélection a attribué cette distinction à "e-consulat du Maroc de Montréal" et au Site web de l’ANAM (Agence nationale de l’assurance maladie). Intervenant à cette occasion, Mohamed Boussaid, ministre chargé de la Modernisation des secteurs publics, a mis en exergue l’importance de ce prix, devenu un canal menant à l’excellence en matière de services publics en ligne, rappelant que le projet e-Fès, primé l’année dernière et fruit d’un partenariat entre l’Université Al-Akhawayn et la wilaya de Fès, vient d’être primé à l’échelle internationale par l’ONU.  «Ce modèle de collaboration entre les établissements de recherche et d’enseignement supérieur et les collectivités locales est un exemple de synergies gagnantes, appelé à se poursuivre et à se renforcer pour la concrétisation du projet d’administration numérique territoriale», a-t-il ajouté.  «La présence, aujourd’hui en si grand nombre de participants à la troisième édition e-forum», a-t-il souligné, est un témoignage de la vitalité du secteur des technologies de l’information et de la communication dans le pays et aussi un signe de crédibilité et maturité du e-forum qui, désormais, s’impose comme rendez-vous annuel d’information et d’échanges sur les meilleures pratiques en matière d’administration numérique».
«Le gouvernement de SM Le Roi Mohammed VI a placé le développement des technologies de l’information au centre de ses préoccupations et a doté ce secteur d’une stratégie nationale, fruit d’une concertation étroite avec les professionnels, connue désormais sous la dénomination e-Maroc», a rappelé M. Boussaid, précisant que cette stratégie se fixe un objectif majeur, celui de la construction d’une "Economie du savoir", qui suppose la réduction de la fracture numérique et le positionnement du Maroc à l’échelle internationale dans ce domaine par le développement d’une industrie des nouvelles technologies et des activités de l’offshoring.
Le ministre a passé en revue une série de programmes engagés dans ce cadre, entre autres, le programme GENIE, qui tend à l’horizon 2008, à doter les écoles de salles multimédias à contenu pédagogique numérique approprié, au profit de près de 6 millions d’élèves.
 Pour la stratégie e-gov 2005-2008, M. Boussaid a indiqué que le bilan de celle-ci est positif, citant l’accroissement appréciable du nombre de services en ligne qui sont passés de 50 en 2005 à près de 190 actuellement, couvrant plusieurs domaines dont les finances, la justice, l’éducation, la formation professionnelle, l’emploi, la protection sociale, la santé et bien d’autres secteurs.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *