ADP : la privatisation commence

L’Etat français a lancé, mercredi 31 mai 2006, le processus de privatisation partielle du Groupe "Aéroports de Paris" (ADP), gestionnaire d’Orly et de Roissy, via une introduction en bourse programmée à la mi-juin qui rapportera 600 à 800 millions d’euros aux finances publiques.
Un communiqué du ministère de l’Economie précise que cette ouverture de capital comprend une "offre à prix ouvert" auprès du public en France à un prix compris entre 41 et 47,5 euros par action, ainsi qu’un "placement global garanti" auprès d’investisseurs institutionnels en France et à l’étranger à un prix compris entre 42 et 48,5 euros par action. L’introduction en bourse d’ADP a été décidée "pour permettre à l’entreprise de conforter sa situation financière et d’être en mesure de mobiliser des ressources nouvelles pour financer son développement", ajoute la même source.Jusqu’ici propriétaire à 100 % d’ADP, l’Etat conservera in fine 67,4 % à 71,6 % du groupe, relève le communiqué, faisant savoir que cette opération devrait permettre à l’Etat d’encaisser 617 à 800 millions d’euros. Si les conditions de marché le permettent, il sera procédé à la cession d’un maximum de 15,4 millions d’actions et à la création de 14,6 millions d’actions nouvelles, signale-t-il. "C’est un grand jour pour nous. Nous avons besoin de cette introduction en bourse et de cette augmentation de capital pour agrandir et investir", a déclaré le président d’ADP, Pierre Graff. En terme de chiffre d’affaires, ressorti à 1,915 milliard d’euros en 2005, ADP, qui a accueilli 78,7 millions de passagers l’an dernier, revendique la place de deuxième groupe aéroportuaire européen. En notant que le trafic passager au niveau mondial avait progressé de 4 % par an en moyenne entre 1980 et 2005 et en soulignant que "tous les experts de l’industrie prévoient pour le moyen terme une croissance minimale de 3%", Pierre Graff a tenu à insister qu’ADP évoluait dans "un marché en croissance".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *