octobre 17, 2018

 

Aéroport Mohammed V : Le nouveau Terminal 1 opérationnel en juin

Aéroport Mohammed V : Le nouveau Terminal 1 opérationnel en juin

Ce projet a nécessité un investissement de 1.585 millions de dirhams

Le nouveau Terminal 1 dispose de 84 comptoirs d’enregistrement, 60 positions de contrôle des passeports et 17 portes d’embarquement.

L’état d’avancement du chantier d’extension et de rénovation du Terminal 1 de l’aéroport Mohammed V a atteint 96% et les travaux devraient être achevés d’ici fin mars. C’est ce qui a été annoncé, mardi 20 février, lors de la visite du chantier par Mohamed Sajid, ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale. Selon l’Office national des aéroports (ONDA), ce projet a nécessité un investissement de l’ordre de 1.585 millions de dirhams, attribué majoritairement aux bâtiments (1.120 millions de dirhams) et aux équipements (390 millions de dirhams). En ce qui concerne les études, elles ont coûté 75 millions de dirhams. Ces dernières, selon l’ONDA, ont été approfondies afin que ce projet soit à la hauteur de la capitale économique du Royaume. Ainsi, la superficie du Terminal 1 est passée de 32.000 m2 à 72.000 m2 divisés sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée a connu la construction d’un hall d’accueil et la création de portes d’entrée sécurisées, ainsi qu’une zone d’enregistrement dotée de 32 comptoirs. Ce niveau comporte également une nouvelle zone de traitement de bagages automatisée et mise aux meilleures normes internationales en la matière.

Au niveau 1, les travaux ont concerné l’aménagement du hall public et la refonte des façades avec des espaces commerciaux (kiosques, cafétérias, restaurants…), ainsi que le déplacement de la façade côté ville, pour offrir plus de profondeur et le réaménagement et l’extension de la zone d’enregistrement avec 52 comptoirs.

Le Terminal 1 a également connu la construction d’un hall d’embarquement au niveau 2 avec 9 passerelles télescopiques dont une pour le A380 et la construction de dessertes verticales au niveau des 4 pré-passerelles avec escaliers et ascenseurs pour l’acheminement des passagers de la salle d’embarquement vers les passerelles. Aussi, une salle d’embarquement pour postes éloignés a été construite.

Au total, le nouveau Terminal 1 dispose de 84 comptoirs d’enregistrement, 60 positions de contrôle des passeports et 17 portes d’embarquement. Il est également doté des meilleurs équipements aéroportuaires basés sur des technologies de pointe. «La modernisation de cette structure est de nature à fournir aux passagers des conditions d’accueil plus confortables et de meilleurs équipements, en plus de réduire le délai d’attente, dont se plaignent actuellement les voyageurs», a déclaré le ministre lors de la visite. La capacité totale de l’aéroport après l’extension du T1, qui devrait être opérationnel à partir de juin prochain, s’élèvera de 7 à 14 millions de passagers par an.

Pour rappel, les travaux d’extension et de réaménagement du Terminal 1 avaient été entamés en 2009, le retard de l’inauguration est dû principalement à la suspension des travaux pendant plus de quatre ans, de août 2010 à fin octobre 2014. Depuis la reprise, les travaux ont avancé de manière substantielle, selon Zouheir Mohamed El Oufir, directeur général de l’ONDA.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *