Aéroport Mohammed V : Le terminal 1 fait peau neuve

Aéroport Mohammed V : Le terminal 1 fait peau neuve

La nouvelle aérogare est construite selon les normes les plus rigoureuses et dotée de technologies dernier cri

Ce nouveau terminal 1 vient apporter une capacité d’accueil supplémentaire de 7 millions de passagers portant la capacité globale de l’aéroport à 14 millions de passagers par an.

A la découverte du nouveau terminal 1, le visiteur constate instantanément que l’attente en valait la peine. La nouvelle aérogare totalement rénovée peut faire désormais la fierté de tous les Marocains. L’inauguration de la nouvelle aérogare consacre définitivement l’aéroport Mohammed V de Casablanca comme un hub régional voire international. Car il ne faut pas oublier que l’aéroport Mohammed V est desservi par 24 compagnies aériennes opérant 840 fréquences hebdomadaires reliant la ville de Casablanca à plus de 96 destinations internationales.

De même, le trafic aérien à l’aéroport Casablanca Mohammed V a connu entre 2009 et 2018 une croissance soutenue avec une moyenne annuelle d’évolution d’environ 5% pour le trafic passagers et 2,5% pour les mouvements d’avions. Dans ce sens, l’extension du terminal 1 vient répondre à une demande de plus en plus importante. Les chiffres sont édifiants. Avec ses 9 732 044 de passagers en 2018, l’aéroport Mohammed V a une part de 43,19% de l’ensemble du trafic national. Il faut dire que le projet d’extension et de réaménagement du terminal 1 de l’aéroport Mohammed V a fait l’objet d’études approfondies pour en faire un projet à la hauteur de la capitale économique du Royaume. Pour les responsables, l’ensemble des fonctions et des liaisons entre le terminal 1 et le terminal 2 a été étudié en vue d’accroître le niveau de qualité de service et répondre à l’importante croissance du trafic aérien découlant notamment de la caractéristique hub de cet aéroport.

L’architecture a été conçue comme une ouverture sur le monde extérieur, des façades, côté piste et côté ville, entièrement vitrées, laisseront vos regards converger vers la ville ou vers la piste, le verre prédomine dans la conception afin de favoriser un contact direct avec la lumière naturelle. Ce nouveau terminal 1 vient donc apporter une capacité d’accueil supplémentaire de 7 millions de passagers portant la capacité globale de l’aéroport à 14 millions de passagers par an. Il est à noter que ce terminal est dédié à la compagnie nationale Royal Air Maroc et à ses partenaires. Ce projet fait partie d’un programme global de développement de l’aéroport qui prévoit également la construction d’un nouveau terminal et d’une tour de contrôle.

D’une superficie de 76.000 m2, le terminal est équipé de 8 nouveaux postes de stationnement des avions dont 3 pour les gros porteurs et 1 poste dédié à l’A 380 (avions code F). Pour sa part, le «Walkthrough» commercial a été pensé selon un concept innovant de boutiques Duty Free agencées et implantées dans le circuit du passager offrant un choix diversifié d’enseignes nationales et internationales. Les concepteurs du projet ont travaillé à rendre l’orientation plus facile pour les passagers grâce à une signalétique claire et visible avec des pictogrammes conformes aux standards internationaux. D’autres équipements viennent en outre fluidifier le cheminement du passager (trottoirs roulants, portes automatiques, escaliers mécaniques, ascenseurs,…) sans oublier des bornes «Libre-Service – BLS» permettant aux passagers de procéder eux-mêmes à leur enregistrement et de celui de leurs bagages. Par ailleurs, le nouveau terminal est truffé de nouvelles technologies et solutions novatrices de pointe.

Ainsi, il a été doté de «Body Scan» qui est un système de fouille virtuelle du corps du passager, c’est un équipement à ondes millimétriques, permettant de détecter toute matière solide ou liquide dissimulée à la surface du corps, ce qui évite les palpations corporelles et réduit la durée du contrôle de sécurité. La sécurité est donc érigée en priorité avec en plus des équipements de détection de traces d’explosifs et des stupéfiants ainsi que des explosifs liquides. Il a également été question de la mise en place d’un système de tri automatique des bagages équipé des systèmes d’inspection et de détection automatique d’explosifs dernière génération (une capacité de plus de 5.000 bagages/heure) ainsi qu’un «BRS» (Baggage Reconciliation System). C’est un système qui permet d’assurer le suivi du bagage tout au long de son cheminement depuis l’enregistrement et les tapis à bagages jusqu’au container et au point de chargement à bord de l’avion. Il permet de garantir que chaque bagage chargé corresponde à un passager embarqué. La question environnementale n’est pas en reste puisque le terminal 1 est doté d’un système durable de gestion d’éclairage, avec l’utilisation des lampes LED, compatible avec les systèmes domotiques de l’aéroport (gestion technique centralisée), et permettant une économie d’énergie de 60 à 90% par rapport au système d’éclairage conventionnel.

Les responsables insistent également sur la performance thermique du vitrage utilisé et des matériaux d’isolation permettant une économie d’énergie considérable. Pour leur part, les personnes à mobilité réduite bénéficient désormais de facilités leur permettant une circulation fluide et facile au sein de l’aéroport : des rampes d’accès, des trottoirs roulants, des comptoirs adaptés, des sanitaires dédiés, …. A cela s’ajoute une zone de transit national et international de 2.450 m2. La zone de transit international est également dotée d’un «Walkthrough» commercial, de «Bornes Libre-service» et de comptoirs d’enregistrement. Il y a également des équipements de sûreté et de vidéosurveillance de dernière technologie ; 9 passerelles télescopiques dont une triple passerelle pour l’accueil des avions de type A380 sans oublier une couverture Wifi gratuite et illimitée dans tous les espaces du terminal ainsi que des prises électriques mises à la disposition des passagers pour charger leurs téléphones ou ordinateurs portables. Les responsables ont également prévu des comptoirs d’information gérés par des hôtesses d’Information professionnelles : elles se tiennent à la disposition des passagers pour les renseigner. Ces comptoirs se trouvent dans plusieurs zones du terminal : le hall public, le hall d’embarquement, …

Des agents d’orientation pour orienter les passagers et les aider à passer les formalités de l’aéroport dans les meilleures conditions ont été recrutés en plus de bornes de satisfaction «Happy or not» installées sur les étapes clés du parcours du passager pour récolter à «chaud» l’avis des passagers, par le biais de questions ludiques sur la propreté des blocs sanitaires, l’enregistrement des bagages, l’offre commerciale proposée par les boutiques ou les points de restauration. Le terminal a été en outre doté des lieux de culte ; un espace dédié aux enfants ; une offre de prestations de bouche adaptée à tous les goûts. Des espaces extérieurs aménagés : une esplanade piétonne avec des espaces verts et des palmiers ; un parking voiture de proximité sur 2 niveaux disposant de 2.075 places offrant le service lavage ; une aire de dépose-minute, sont autant d’équipements et d’infrastructures désormais disponibles. Les salon VIP ne sont pas en reste. Il y en a actuellement trois, notamment un salon officiel, un salon RAM sur deux niveaux et un salon CIP «Pearl Lounge» sur deux niveaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *