Aéroport Mohammed V : Le terminal 2 traite ses premiers vols

Architecture optimisant les espaces et équipements technologiques des plus modernes, le terminal 2 de l’aéroport Mohammed V a tout pour assurer une gestion fluide et intelligente des flux des passagers.  Ambiance et fonctionnalité ont été les maîtres mots qui ont caractérisé les travaux de réalisation de cette infrastructure moderne et moderniste. En 27 mois, une équipe de plus de 1100 personnes encadrées par des ingénieurs de l’ONDA a travaillé d’arrache-pied pour réaliser cette imposante structure de 66.000 M2 de superficie ayant une capacité d’accueil de 6 millions de passagers. Elle peut, ainsi, assurer un traitement simultané de 10 avions moyen-courrier au contact. Le terminal 2, inauguré par SM le Roi le samedi 8 septembre, a coûté quelque 1034 millions DH. Le nouveau terminal a déjà commencé à traiter les vols Omra. D’autres vols sont programmés tels que ceux à destination de Paris, Bruxelles, Genève ou Tunis.Selon des responsables de l’ONDA, «une des principales caractéristiques du terminal 2 réside dans l’omniprésence de la lumière naturelle dans divers espaces de l’aéroport, mais également dans l’utilisation de l’énergie solaire». Respect de l’environnement oblige, ce terminal est en effet alimenté, pour ses besoins électriques, en énergie solaire grâce à des plaques disposées sur le toit en charpente métallique, explique-t-on. Un procédé innovateur de production, une prouesse technologique et une première en la matière, assure-t-on auprès de l’ONDA. Outre les vols en partances à destination de l’aéroport, le terminal répond également aux besoins d’une clientèle spécifique de passagers en correspondance qui pourront se reposer à l’hôtel situé dans la zone de transit. L’aéroport Mohammed V ambitionne, en ce sens, rappelons-le, de devenir d’ici peu un hub régional. Le terminal est doté également d’un «Business center» et d’un «Moroccan food center» où sont servies différentes spécialités traditionnelles marocaines à ces passagers en correspondance. En outre, le terminal dispose d’une galerie commerciale où sont agencées quelque 30 boutiques sur une superficie de 7.000 m2 et où est proposée une large gamme de franchises nationales et internationales.  L’art n’a pas été laissé de côté dans cette structure novatrice. Le terminal 2 dispose d’une galerie Art Aéro, des espaces d’exposition qui « favorisent la rencontre du public voyageur avec les artistes», explique-t-on auprès de l’Office.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *