Affichant un chiffre d’affaires en hausse de 4,5% à fin juin: Un semestre au vert pour la place casablancaise

Affichant un chiffre d’affaires en hausse de 4,5% à fin juin: Un semestre au vert pour la place casablancaise

Les banques sont le premier contributeur à l’évolution du chiffre d’affaires de la place au 1er semestre 2016. La participation du secteur bancaire s’élève à 25,8%.

La Bourse de Casablanca semble avoir bien réussi son semestre. Les analystes de la place soulèvent un retour en force des secteurs phares. Une reprise qui a permis à l’institution financière de consolider son chiffre d’affaires agrégé.

Se référant aux dernières données relevées par la société de Bourse Upline Securities, la place casablancaise a vu son chiffre d’affaires s’améliorer de 4,5% au premier semestre de l’année atteignant à fin juin 110,570 milliards de dirhams. Les banques sont le premier contributeur à l’évolution du chiffre d’affaires de la place au 1er semestre 2016. La participation du secteur bancaire s’élève dans ce sens à 25,8%. Celle des entreprises de télécommunication est estimée à 15,9% au moment où la participation des sociétés œuvrant dans l’agroalimentaire avoisine les 9%.

L’analyse de la place démontre que la performance a été au rendez-vous pour un bon nombre de secteurs représentés en Bourse. Citons dans ce sens le secteur de l’immobilier. Ce dernier a réalisé un chiffre de 5,71 milliards de dirhams en progression de 29,1% au premier semestre. Le secteur du transport a affiché une performance semestrielle de 23%, soit un chiffre de 1,27 milliard de dirhams. Le secteur de la chimie arrive en 3ème position affichant une progression de 17,5% au premier semestre. La hausse a également concerné les distributeurs (13,7%) et les assureurs (10%). Les banques ont également affiché une ventilation positive sur la place financière. Le secteur bancaire a réalisé aux six premiers mois de l’année un chiffre de 28,49 milliards de dirhams, en amélioration de 5,9%.

Toutefois, une contreperformance du volume d’activité a été constatée au niveau des entreprises œuvrant dans le secteur des mines. La baisse relevée dans ce sens est de 13,5%. Le secteur de l’électricité a fléchi sur le marché boursier de 7% au moment où le secteur du BTP et matériaux de construction a accusé un repli de 3,3% à fin juin. Le premier semestre a été marqué par l’affermissement de la masse bénéficiaire de la place casablancaise.

Elle s’est consolidée de 14,4%, soit une marge nette autour de 13,8%. Le montant atteint dans ce sens est de 15,24 milliards de dirhams. Notons que la répartition sectorielle de la masse bénéficiaire fait apparaître une prédominance des banques. Leur part est évaluée à 37,7%. Les télécoms arrivent en deuxième position avec une part de 19,1%, le BTP et matériaux de construction représentent une part de 8,4%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *